Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Publié le par fred dj

Massif: Chablais.

Style: Ski de randonnée.

Altitude et orientation: 2406m et orientation sud-ouest.

Difficultés:

  • 1326m de dénivelé.
  • PD-; 2.1; E1.
  • Longue distance à parcourir.

Zone avalancheuse: Itinéraire assez sur si on ne s’éloigne pas de l'itinéraire.

Compagnons du jour: Christophe et sa chienne Chaussette.

Intérêt (1 à 5): 3; mauvais temps; neige poudreuse mais pleins de vagues où les skis s'enfonçaient; nous n'avons pas pu profiter de la vue au sommet, cette course est très intéressante par beau temps.

Topos: Ici et .

Date de la sortie: 22 mars 2008.

Bon cette fois c'est mauvais temps annoncé et le risque d'avalanche à ne pas négliger.
J'ai proposé cette sortie à Christophe sachant qu'elle est assez sûre et suffisamment longue pour une petite journée; de plus par beau temps, on profite d'un magnifique itinéraire malheureusement  souvent trop fréquentée... 

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

C'est le départ; la météo n'est pas si mauvaise que ça à part quelques nuages. Par contre nous sommes les seuls au parking: il va falloir faire la trace; Christophe est tout sourire... Vu la quantité de neige fraîche il faudra que je prenne le relais contrairement à d'habitude... 
Chaussette est prête aussi; on la voit à peine.  

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Ambiance hivernale.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Christophe à la trace et Chaussette qui suit de près.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Plus haut, nous avons trouvé une vielle trace de raquettes que nous avons utilisé avec plaisir. 
Çà me rappel quelques débats  où chacun s'approprie la trace (skieurs vs raquettistes); je pense surtout que tout le monde se facilite la vie s'il peut. 

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Le désert blanc.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

On profite de la solitude dans un cadre grandiose.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

A l'approche de l'antécime, on a trouvé une excellente trace faite par une collective qui a pris un autre point de point de départ.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

L’arête sommitale; nous sommes à 15 minutes du point culminant.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

On profite une dernière fois de la vue avant l'arrivée du brouillard.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Dix min plus tard; le temps a tourné à une vitesse impressionnante; en plus un vent à décorner les bœufs s'est levé.
J'ai manqué le sommet à 50m près, Christophe ayant pris de l'avance y a été.
La descente fut laborieuse pour rejoindre l'antécime.
J'ai préféré ne pas traîner et commencé à descendre, la trace disparaissant à vu d'oeil et le vent me glaçant sur place. 
Un erreur de notre part avec Christophe; on ne s'attendait pas à une arrivée si rapide du mauvais temps. 
On a risqué de se perdre tous les deux; Christophe a même passé le pied à travers une corniche et moi je me suis laissé un peu embarqué dans les pentes en dessous.  
Par contre connaissant mieux le coin je m'en suis mieux sortie; en plus j'avais de temps en temps quelques vagues traces pour me repérer.
Finalement tout c'est bien fini; on a bien suivi la ligne de crête et Christophe a apprécié d'avoir la boussole.
La leçon a tirer est de ne pas insister et d'écouter les vieux briscards; ils nous avaient prévenus que le mauvais temps arrivait très vite; eux ont renoncé au sommet.

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

Pendant la descente; la neige était en excellente poudreuse malheureusement pleines de vagues (grosses congères) partout où les skis s’enfonçaient; en plus on arrivait pas bien à les voir à cause du jour blanc.
Plus bas nous avons croisé une autre collective; globalement nous avons été assez tranquille, nous avons croisé peu de monde  contrairement aux jours de beau temps où cet itinéraire est une vrai procession. 

Tête de Bossetan: Depuis les Allamands

La descente du chemin s'est bien passé, il n'y avait qu'à se laisser glisser dans l'énorme trace; plus rien à voir avec ce matin. 

Résumer:
Dommage pour la qualité de la neige; ça aurait pu être une sortie exceptionnelle si il n'y avait pas eu ces vagues. A faire évidemment par beau temps pour profiter du cadre. 

Publié dans Ski alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jak 24/03/2008 17:39

cela me donne envie d'aller y faire un tour aussi de belles balades nous attendent dans ce massif du Giffre
ce dimanche fut un gavage de poudre dans la station du Grand Bo ses couloirs et ses pentes raides en hors piste
ce lundi repos et famille
week-end prochain ce sera ski de rando samedi et dimanche
à+
Jk

ton bout de femme 23/03/2008 11:08

je pense que prendre ses précautions, c'est très important et logique de mon point de vu mais je dirai que dans la course le plus important c'est de ne jamais se séparer de son compagnon de course...