Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Publié le par Fred dj

Nous commençons à avoir faim; au début il était prévu de manger au sommet du Roc mais finalement c'est au pied de celui-ci que nous ferons la pause.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

On a choisi l'antécime Tête de Charseuvre pour se restaurer; l'ambiance est très bucolique et agréable.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Aller c'est reparti, on a bien profité de la pause; quelques nuages au loin annonce un changement de temps dans les heures qui viennent.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

On a décidé avec Guillaume de se tirer la bourre dans l'ascension terminale du roc; j'ai pas réussi à suivre...en regardant la montre plus loin il était indiqué des pointes à 1000m/heure; j'avoue que pour moi c'est beaucoup...

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Le passage équipé par de bonnes chaines toutes neuves. 

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Premier sommet du Roc d'Enfer.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

La suite, que c'est sympa... 

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Le point culminant du Roc d'Enfer; on ne va pas trop traîner là car se se dégrade sérieux derrière.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

L'arête de descente est assez esthétique, pas difficile mais régulièrement aérienne.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

C'est vrai que s'en être extrême, l'itinéraire présente de nombreux passages exposés où il faut être vigilant.

Roc d'Enfer: Enchaînement des 4 sommets par les arêtes (2/2)

Nous voici à la voiture en train d'admirer le berger qui ramène l'ensemble de son troupeau des alpages supérieurs; la cohésion entre chien et maître a fait que tout ce petit monde est arrivé sans encombre dans leur nouveau chez-eux.

Résumé:

Encore une très belle journée en montagne en bonne compagnie; l'itinéraire est assez long mais varié. Ce que j'aime particulièrement, c'est le coté aéré de la randonnée; on a de la vue du début à la fin.

L'itinéraire en arête présente peu de difficultés en tout cas pas plus difficile que celle du Roc d'Enfer qui est la cerise sur la gâteau en fin de journée. Seul la rencontre avec les chasseurs a mit la pression.

A faire absolument.

Topo et conditions.

Commenter cet article