Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Publié le par Fred dj

Nous sommes équipés et fin près à attaquer l'ascension du point culminant.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Le couloir E marque le début des difficultés; l'ensemble n'est pas raide mais très pierreux, risque chute de pierres par les cordées qui évoluent au dessus.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

A la sortie du couloir, on arrive sur une vire large et accueillante...

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Quelques passages de grimpe facile; pour le moment la corde reste dans le sac, le niveau n'est pas très relevé.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Céline s’apprête à grimper l'une des belles dalles de l'ascension; le rocher dans les zones plus raides est très correct; c'est un genre de pudding.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Céline et Jack arrivent au sommet.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)
Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Au sommet, la vue est super; on a pas un 360° complet car l'Aiguille Centrale nous domine de ses 200m. Ce n'est pas gênant car la vue sur le point culminant des Arves est extraordinaire. Pour le reste, on voit l'ensemble la Vanoise, la Meije, Beaufortain...

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

La descente demande un peu d'attention, nous avons mit la corde et pris le temps de rejoindre le Col des Aiguilles d'Arves tout en profitant de la vue autour de nous.

Aiguille Septentrionale d'Arves (Tête de Chat) via le Col (2/2)

Au col de nombreux éperons rocheux nous domine, Aurélie a voulu pour le fun escalader l'un d'eux. Un bon pas de 9c+++ bloc exposé pour arriver en haut, quel courage!!!

Résumé:

Ces Aiguilles d'Arves que l'on voit de loin méritent absolument une visite. Pour découvrir le coin, la Septentrionale est intéressante; le niveau est très abordable, les quelques pas d'escalade sont très courts, faciles et globalement en bon rocher. La corde est utile surtout à la descente.

Le sommet s’ennuage vite, il faut prévoir un départ matinal pour profiter pleinement de la vue. La course peut largement s'envisager à la journée.

A découvrir...

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article