Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Massif : Jura.

Style : Randonnée pédestre.

Altitude et orientation : 1720m et orientation nord-ouest.

Difficultés :

  • 500m de dénivelé.
  • Plusieurs montées/descentes sur une assez longue distance.

Intérêt (1 à 5) : 3-.

Compagnon du jour : Allan.

Date de la sortie : 13 août 2021.

Quelques infos : Ici. (ce n'est pas vraiment l'itinéraire mais une partie du tracé)

Concernant le choix de l'itinéraire, j'ai souvent tendance à chercher des randonnées dans les mêmes massifs ; cette fois j'ai voulu changer et proposer à Allan de découvrir celui du Jura ; je suis venu ici il y a plus de 15 ans ; ce sera une redécouverte me concernant...

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Oui Allan, on va prendre le téléphérique ; c'est vrai que c'est intéressant, ça permet d'éviter la fastidieuse montée dans la forêt.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Père et fils.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le départ de la randonnée.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le bassin.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Vaches jurassiennes.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Coté Colomby de Gex ; pour une prochaine fois.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Notre programme consiste à rejoindre le Crêt de la Neige après la pause pique-nique prévue au sommet du Grand Crêt.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Genève et son jet.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Petite pause ; vu la chaleur actuelle, il ne faut pas hésiter à s'arrêter régulièrement pour se désaltérer. 

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Borne 1168m d'altitude.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le Grand Crêt est en vue.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

A savoir à partir d'ici.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le dernier faux plat avant la cime.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Sommet du Grand Crêt.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Notre prochain objectif après la pause.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

L'un des rares panneaux.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Une petite pause avant de finir.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le coté boisé du Crêt de la Neige donne un peu de variété à l'itinéraire.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le point culminant du Jura.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Un peu plus loin le Reculet ; pour autre fois aussi.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Curieuse cette gorge au milieu de ces immenses alpages.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Chemin du retour.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Grands vallons.

Crêt de la neige : Depuis le Cozet (sommet téléphérique)

Le bassin vue de près ressemblerais presque à un lac.

Résumé :

Ce fut une bien belle journée pour nous deux ; Allan a découvert ce massif et moi presque après un retour par ici 15 ans plus tard.

L'ambiance bucolique est marquée ; par contre il faut s'efforcer d'oublier tout le début qui se passe sur les pistes et aux abords des remontées mécaniques ; là c'est beaucoup moins sympa ; une fois que l'on rejoint les vallons du haut c'est très jolie.

On reviendra faire d'autres balades par ici...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article