L'immortel

Publié le par fred dj

immortel affiche

 Style: Policier.

 

 Public: A partir de 12 ans.

 

 Réalisation: Richard Berry.

 

 Acteurs principaux: Jean Reno, Kad Merad, Marina Fois.

 

 Durée: 01h55.

 

 Intérêt (1à5): 4-.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire:

Un parrain célèbre de la ville de Marseille échappe à la mort après avoir été victime d'une tentative d'assassinat.  Les médecins vont lui enlever plus de 20 balles dans le corps.

Il ne cherchera pas à se venger mais de nouvelles attaques répétées contre des proches vont le pousser à  punir ses agresseurs à travers une vague de crime expéditive.

Une jeune femme officier de police est chargée de l'enquête...

 

Commentaire:

Le cinéma policier français peut proposer le meilleur comme le pire. L'immortel se situe plus proche des hauteurs malgré des défauts récurrents.

Le casting parait attrayant sur le papier et l'histoire intéressante si elle ne tombe pas dans les clichés....

 

 

immortel scénario

 

Le scénario (3/5) propose une histoire classique de guerre des parrains, de vengeance, de trahison et d'honneur. Le fait que ça se passe dans le sud de la France est plus original que la plupart des films du même thème dont les décors se situent habituellement dans la capitale.

Les dialogues sont bien écrits et varient entre moments durs et humour noir. Ils se marient très biens avec le reste de l'histoire.

Le film est ponctué de rebondissements assez prévisibles mais qui apportent tout de même un petit plus.

A noter que le film s'inspire de faits réels mais romancés de la vie Jacques Imbert un ancien grand parrain de la ville de Marseille.

 

immortel jeu d'acteur

 

Le jeu d'acteur (4/5) a été une véritable surprise; notamment dans la qualité de prestation de certains comédiens.

Kad Merad (Bienvenue chez les ch'tis; le petit Nicolas; les Choristes...) a un rôle complètement en décalage avec ses interprétations habituels. La presse n'a pas apprécié de le voir dans autre chose que dans des films comiques. J'ai trouvé au contraire qu'il avait trouvé un rôle à la mesure de son réel talent. Il est très crédible en tant que méchant et le physique qu'il a dans ce long-métrage le rend encore plus inquiétant.

Jean Reno (le grand bleu; Léon; les visiteurs...) comme d'habitude est très bon. Il est capable de passer d'un style un peu "ballot" à un style sérieux et dur un peu à l'image du film Léon où sa personnalité varie en fonction de la personne à qui il s'adresse.

Marina Fois ( Bienvenue au gite; Fille perdue, cheveux gras...) m'a un peu déçu. D'habitude cette comédienne à un style très naturel limite "baba cool". Dans ce film, elle interprète une inspectrice sans personnalité et finalement très loin de ce qu'elle est capable de faire normalement.

 

immortel réalisation

 

La réalisation (4/5) propose un polar noir basé sur une ambiance général très sombre et une musique genre corse.

On se promène pendant 02h00 entre Calanques et ville de Marseille. Le film démarre en pleine grève des éboueurs et se prolonge dans des décors qui nous semblent presque quotidien. Grâce à cela, on est au coté des personnages et on arrive facilement à s'immerger dans l'histoire.

Le film peut choquer par ça violence mais elle donne parfois une grande intensités aux scène notamment un passage où le héros se bat avec toute son énergie et sa rage pour sauver son fils.

 

 

Résumer:

Richard Berry a réussi son film à travers ce polar noir. L'histoire même si elle n'est pas très original est porté par des comédiens à la hauteur et surtout par un Kad Merad intéressant, en décalage avec ce qu'il joue d'habitude. Les décors méditerranéens changent de ce que l'on voit d'habitude dans les films français.

La mayonnaise prend bien entre l'intensité de certaines scène et le jeu d'acteur très satisfaisant où l'on sent une bonne implication des comédiens dans leurs rôles.

Je conseil très fortement d'aller voir ce film; ça vaut vraiment le coup. 

 

Bande annonce:

 

Commenter cet article