L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Publié le par fred dj

Massif: Aravis.

Style: Ski de randonnée. (pente raide)

Altitude et orientation: 2483m et orientation nord.

Difficultés:

  • 1100m de dénivelé.
  • D; 4.2; E2. (Départ du Chauchefoin sinon E1)
  • La partie dans le couloir Chauchefoin est la plus raide et le début du Coillu est étroit; les crampons peuvent être utiles en cas de neige dure.

Zones avalancheuses:

  • Le haut du couloir Chauchefoin et celui du Coillu.
  • Le bas de la combe de la Blonnière est souvent exposé à une grosse coulée en provenance de la rive droite de la combe.

Compagnons du jour: Joël et Dominique.

Intérêt (1 à 5): 4. Bonnes conditions, couloirs esthétiques; il a manqué un sommet.

Topos: IciIci, (Coillu) et . (Chauchefoin)

Date de la sortie: 28 janvier 2012.

Tout le monde connaît se fameux dicton: "Qui écoute trop la météo passe sa vie au bistro"; nous avons bien fait de ne pas l'écouter aujourd'hui.

J'ai proposé à Joël un peu à la dernière minute de faire le Coillu. Même si en arrivant, le mauvais temps est confirmé et que c'est tout bouché, ça ne devrait pas être gênant dans le couloir; au pire on ferait la Blonnière par la voie normale.

J'ai eu l'occasion de faire cet itinéraire sans le Chauchefoin il y a de cela des années en mauvaises conditions et avec une fréquentation maximale. On verra aujourd'hui...

Première partie: L'approche.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

C'est parti pour un tour.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Pour la météo c'est pas mal du tout, les derniers nuages se dispersent, la bonne neige poudreuse est présente; la journée s'annonce bien.

Au fond la Dent du Chatelet, un objectif pour une autre fois...

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Et dire qu'il y en a qui sont au bistro ou chez Carrefour. 

La Tournette au fond et Sulens au premier plan.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Le couloir est en vue.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Le passage d'une grosse coulée; assez ancienne apparemment.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

La Tournette.

Deuxième partie: Montée du Coillu et du Chauchefoin.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Malheureusement, on a pas été les seul à avoir préféré la montagne au bistro. 

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Plus haut dans le couloir.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

La sortie du couloir est proche...

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

C'est parti maintenant dans le Chauchefoin; merci aux traceurs qui ont franchement bien travaillé; ça enfonçait parfois presque jusqu'au ventre.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Et nous voilà en plein soleil au sommet du Chauchefoin.

Troisième partie: La descente.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Certains montent encore...

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Tous ce petit monde se prépare à descendre.

Finalement certains vont se décider pour le Chauchefoin en intégral; tant mieux, il y aura un peu moins de monde dans le Coillu. 

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Et nous voilà parti gaiement; dans le haut du couloir, 10 cm de neige poudreuse était posés sur un fond très dur ensuite la couche était plus profonde.

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Et nous voici à présent dans le Coillu en très bonne poudreuse danse malheureusement déjà bien tracé; j'ai été régulièrement cherché les cotés où c'était excellent. 

L'Etale: Coillu à Bordel; départ du Chauchefoin

Il n'y a plus maintenant qu'à lâcher les chevaux dans les alpages en neige excellente. 

Mes collègues ont voulu remonter un peu; moi ayant un créneaux assez court, je suis descendu mais j'ai trouvé le moyen de galérer dans les barres au dessus du canyon.

J'ai eu la chance de trouver un passage mais les skis ont frotté un peu sur les dalles rocheuses raides à peine recouvertes de neige. Ça rigolait pas d'autant que je n'ai jamais été sur que ça passerai, quasiment jusqu'en bas; j'étais bien content une fois au canyon.

Résumé:

Et bien cette journée ne fut pas au bistro mais bien en montagne avec du beau temps, de bonnes conditions et des beaux itinéraires. Le hic, c'est que nous ne sommes pas les seuls à avoir pris le risque; du coup il y avait vraiment beaucoup de monde, c'est moins pénible en ski qu'en cascades de glace. On a bien profité malgré tout.

Le niveau avec cette neige m'a paru bien différent que la fois où je suis venu en conditions verglacé. J'ai quand même eu mon lot d'émotion lorsque je me suis un peu perdu dans les barres du bas. 

En tout cas le coin est génial car il propose plusieurs sorties variées. J'aimerais bien venir dans le Couloir Combaz le prochain coup...

Publié dans Ski alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article