Tours d'areu (le pilier robinson)

Publié le par fred dj

Massif: Aravis
Style: Grande voie sportive
Altitude et orientation: 2478m et orientation sud-est
Compagnon du jour: Bruno
Difficultés: TD; 6b; 6a oblig; 140m d'escalade
intérêt(1à5): 3-(pour le cadre et pour L1 et L3 sinon moyen)
Après une découverte très intérressante  des tours avec la voie "La nuit des loups garous" on ne va pas en rester là.
D'autant que de gros nuages arrivent du sud et la journée du lendemain très compromise.
On ne va pas chercher bien loin notre seconde voie. On va aller découvrir le contre fort juste à coté...

C'est la tour que l'on vient de gravir juste avant. La voie "la nuits des loups garous"  passe à gauche du jaune.

Bruno repart dans une première jolie longueur en dalle et un surplomb bien prisu. (6a)

Bruno dans L2. (5c)
Pas très intéressante comme longueur à part quelques passages en cannelures.

Bruno dans L3. (6b)
Magnifique longueur; il y a tout ce qu'il faut en prises et l'équipement est nickel. Mur raide avec un rocher très adhérent.

Bruno à la sortie de la voie. (6b)
Longueur pas très intéressante. Deux trois pas plus durs mais plutôt facile comme longueur.

Magnifique vue sur le vallon de Doran. Les quatre têtes à gauche et "La pointe percée" à droite.

Les chalets de Doran.
On ne va malheureusement pas dormir dans ce cadre magnifique. La météo est annoncée mauvaise pour le lendemain. On va quand même se faire plaisir et manger un bout de tarte maison en buvant une bière sur la terrasse au soleil.
Restant sur les souvenirs de cette belle journée et parlant de pleins de projets je vais oublier les affaires restées au refuge. Je m'en suis rappelé seulement arrivé au parking.
Donc retour en courant au refuge. 01h00 de perdu. Je l'ai payé m'a monter en 4*4 du matin.
Résumer:
Site magnifique, escalade et cadre d'une beauté exceptionnel. C'est sur que l'on va revenir et avant la fin de l'année. Le prochain coup c'est avec une météo sur que l'on montera pour être sur de grimper les deux jours.
Pour le moment c'est pleins d'autres projets que l'on a dans la tête. Comme nous l'a dit notre voisine de grimpe à coté dans la précédente voie: "on a pas assez de 3 vies".

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article