La Savoyarde : Faboyarde

Publié le par fred dj

Massif : Bauges.

Style : Grande voie sportive.

Altitude et orientation : 1200m et orientation sud-ouest.

Difficultés :

  • 250m de dénivelé; 150m dans la voie.
  • TD+; 6c A0; 6a+ oblig.
  • L'accès se fait en rappel; il faut avoir dans la marge dans le niveau pour être sur de sortir.
  • Voie très bien équipée à part le relais après L3 très inconfortable; excellent rocher.
  • Ambiance très aérienne.

Compagnon du jour : Pierre-Olivier.

Intérêt (1 à 5) : 3+.

Date de la sortie : 3 mai 2008.

Topo : Ici.

Comme pour beaucoup de monde cette face nous a attiré l’œil; on voit bien cette forme particulière depuis l’autoroute qui arrive de Grenoble avant Chambéry; on a vraiment envie de gravir cette savoyarde.
De loin on pense que les vires vont gâcher l'ambiance; et bien c'est tout le contraire; le vide est omniprésent; l'itinéraire zig-zag régulièrement entre de gros toits vertigineux. 
J'ai fait connaissance avec Pierre-Olivier grâce à C2C; nous avons pris le risque mutuellement de nous engager dans une voie où la sortie par le haut est obligatoire et ce sans se connaitre.
Le pari fut gagnant et le plaisir au RV...  

La Savoyarde : Faboyarde

Cette fameuse Savoyarde; chacun peut identifier ses formes en fonction de son imagination.

La Savoyarde : Faboyarde

Le lac de La Thuile; le parking est juste avant; il est important de respecter la route réservée aux riverains si on ne veut pas être ennuyé par la suite. 
Les gens du coin sont très sympathiques et nous ont bien renseigné concernant l'approche; nous avons même eu droit à une anecdote concernant une vache qui est passée par dessus la barre rocheuse et qui a eu la chance de s'arrêter juste sur une petite vire; l'animal a eu la chance d'être sauvé par le PGHM.

La Savoyarde : Faboyarde

Pendant l'approche; nous avons croisé une vipère qui est vite allé se cacher et a refusé de se laisser prendre en photo. 

La Savoyarde : Faboyarde

Le sentier d'approche longe une très jolie ligne de crête; nous sommes encore loin du départ que l'on devine là-bas au fond. 

La Savoyarde : Faboyarde

Le grand rappel en fil d'araignée.
Le départ plein gaz du relais est vraiment impressionnant; on a les fesses pendues dans le vide et il faut bien vérifier que tout les mousquetons sont fermés car il n'y a pas le droit à l'erreur.

La Savoyarde : Faboyarde

Du départ de la voie on a une super vue sur le Grisivaudan; les vignes de Chignin sont quelques centaines de mètres en dessous.

La Savoyarde : Faboyarde

Pierre-Olivier dans L1; 6a, la voie démarre par un petit surplomb avec plein de toiles d'araignée (la preuve de la tranquillité de la voie) avec de bonnes prises puis une traversée toujours bien prisue. (longueur un peu poussiéreuse)

La Savoyarde : Faboyarde

Pierre-Olivier dans L2; 5c.

La Savoyarde : Faboyarde

Jolie longueur en traversée; on commence à sentir le vide.

La Savoyarde : Faboyarde

L4; 6c ou A0, la longueur démarre par une dalle avec un ou deux pas fins puis une traversée facile, elle finie par un toit qui s'escalade soit en libre 6c ou autrement en A0; j'ai choisi la première option avec des points de repos; sinon ça passe très bien en tire clou.   
J'ai trouvé que le relais était  placé en dépit du bon sens; il suffisait de monter de seulement un mètre pour être mieux; au lieu de cela on se retrouve pendu dans le vide et c'est vraiment long le temps de faire monter son second et qu'il finisse la longueur suivante; enfin bref on ne va pas trop se plaindre le reste est très bien équipé. 

La Savoyarde : Faboyarde

Pierre-Olivier en fini avec L5, 6b+ très bien équipée dans le passage technique; le pas dur est très aérien juste au dessus d'un gros toit; c'est assez  impressionnant. 

La Savoyarde : Faboyarde

Le Mont-Granier.

La Savoyarde : Faboyarde

Pierre-Olivier à la sortie du mur de L6 (6a+); une longueur magnifique, la plus belle de la voie; il y a tout ce qu'il faut en prises mais c'est très soutenue; le début est gazeux.

La Savoyarde : Faboyarde

Pierre-Olivier à la sortie de la voie; 5c, A0.
Le passage d'artif passe bien si on s'est économisé et son utilise bien sa vache, les sangles et les dégaines; en libre c’est infaisable, il s'agit d'un vrai toit sans prise.
Pour finir, une bonne dülfer et une dalle.

La Savoyarde : Faboyarde

Sommet.

Résumé :
Super voie à connaître avec un engagement à ne pas négliger.

Il faut avoir un bon niveau 6a voir 6b pour être sur de sortir.

L'équipement est très bon à part comme je l'ai dit ce relais après L3 tiré par les cheveux.

On quitte la foule après le premier rappel; on la retrouve ensuite au sommet selon l'heure de sortie. 
Je reviendrais je pense après un peu plus d'entrainement faire la voie plus dur (6c; 7a) dans la coiffe.
A découvrir; vraiment.
Merci à Pierre-Olivier pour sa compagnie et à plus.

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article