Le Sirac: Arête Nord

Publié le par Fred dj

Massif: Ecrins.

Style: Alpinisme; course mixte et d'arête.

Difficultés:

- 1200m de dénivelé au départ du "refuge de Vallonpierre", 900m pour les difficultés.

- AD; 4c max en escalade libre.

- Longue arête qui demande une évolution rapide, la plupart du temps corde tendue.

- Peu d'équipement en place.

- Recherche d'itinéraire à la montée tout comme à la descente.

Altitude et orientation: 3440m et orientation Nord.

Compagnons du jour: Christophe, Raphael et Bruno.

Intérêt (1 à 5): 4.

Date de la sortie: 15 août 2006.

Pas d'introduction particulière; j'ai retrouvé des photos d'époque donc j'en profite pour mettre sur le blog des souvenirs marquants...

Le Sirac: Arête Nord

L'ensemble de l'itinéraire.

Le Sirac: Arête Nord

La montée au refuge le premier jour.

Le Sirac: Arête Nord

Le très beau "Refuge de Vallonpierre"; cette photo à servi pendant un temps d'image thème au blog.

Le Sirac: Arête Nord

Il est temps de faire un maximum de réserve, la journée du lendemain étant bien longue.

Le Sirac: Arête Nord

Aller c'est parti; on attaque.

Le Sirac: Arête Nord

Çà commence dur à la sortie du dièdre dans un passage délicat ou il faut aller chercher le piton loin après le pas délicat. (et ce n'est que du 4+...)

Le Sirac: Arête Nord

Une fois passé le pas du bas; l'ensemble de l'itinéraire déroule assez bien. On évolue corde tendue pour gagner du temps.

Le Sirac: Arête Nord

Petit passage grimpant...

Le Sirac: Arête NordLe Sirac: Arête Nord

Passage du névé ovale, que l'on contourne tout près.

Le Sirac: Arête Nord

Christophe et Bruno nous rejoigent au sommet.

Le Sirac: Arête Nord

La descente par la voie normale demande de l'attention car plusieurs passages sont exposés; le plus important est d'avoir un bon sens de l'itinéraire. Raphael (maintenant au PGHM) connaissait bien ce qui nous a fait gagner un temps considérable. Les très bons conseils de la gardienne sont utiles aussi.

Résumé:

Pour ce que je me souviens; la journée fut très bonne sur un sommet magnifique et un itinéraire très sympathique. Le niveau n'est pas extrême mais il faut savoir évoluer corde tendue pour gagner un maximum de temps.

Une grande course à connaitre absolument.

Topo et conditions.

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article