Mont Colombier (boucle: La Bottière>>>Aillon le Vieux)

Publié le par fred dj

Massif: Bauges.

Style: Randonnée pédestre.

Altitude et orientation: 2045m et orientation ouest.

Difficultés: 1130m de dénivelé; (1900m au total grâce (à cause...) de la remontée pour récupérer mon appareil photo); la crête sommitale est raide mais pas difficile ni trop aérienne.

Compagnon du jour: Seul.

Intérêt (1à5): 3. (le début n'est pas très intéressant en forêt mais dés que l'on sort dans les alpages la vue est très jolie)

Date de la sortie: 17/06/11

C'est la première fois que j'arrive à prendre des vacances en juin. Habituellement; la météo est bonne, mais surtout les journée sont longues.

Malheureusement ça commence un peu mal; il pleut et les conditions n'ont pas l'air de vouloir s'arranger. C'est pas grave. Il suffit de s'adapter afin de pas être trop déçu.

Pour commencer, c'est un jolie petit sommet que je pense aller re-faire après plusieurs années. La pluie est annoncée en début de soirée; donc cette sortie de 1100 m de dénivelé devrait me faire échapper aux averses...

 

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 1

On commence à distinguer le sommet au dernier plan après avoir marcher quelques mètre au dessus de la route.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 2

Après une fastidieuse montée en forêt; me voilà sortie dans les alpages où l'ambiance bucolique est très reposante.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 3

Une fois dans l'alpage supérieur; plusieurs possibilités s'offrent aux randonneur afin d'atteindre le sommet. On peut soit se diriger vers le Chalet de Rossane et suivre un bon sentier pas trop raide sous la cime, soit vers le Col de la Cochette et suivre une crête sympathique qui mène au sommet.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 4

Les vaches locales se nourrissent de la bonne herbe des montagnes. Ainsi plus tard; leur lait servira à la fabrication de la tome des Bauges.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 5

Pour atteindre le sommet; j'ai choisi de passer par le Col de la Cochette; très venté en ce jour de juin.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 6

La crête sommitale. Plusieurs bosses nous font croire que l'on arrive alors que le sommet est encore assez loin.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 7

Et voilà le sommet. Je ne suis pas resté là trop longtemps car le grand mauvais temps a l'air d'arriver rapidement par le sud. Juste le temps de manger ma boite de pâté de foie et je descend...

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 9

Très jolie vue du sommet sur la Dent de Rossane et le Lac d'Annecy que l'on distingue tout au fond.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 8

Le très reposant vallon de Rosanne. Si la météo avait été meilleur; j'aurais certainement profité de la quiétude du coin pour faire une petite sieste.

Mont Colombier (depuis la bottière en boucle) 10

Me voici au Col du Colombier; je vais enlever ma polaire qui ne sert plus à rien et je pose mon appareil photo à coté en attendant de ranger mon sac.

Je descend tranquillement dans la vallée; la forêt qui est vite atteinte me protège des premières goûtes de pluie. Très rapidement; me voici à Aillon le Vieux. Je vais boire un coup; je commence à avoir soif.

Et mince.....quel débile....mais quel c... c'est pas possible d'être aussi bête... mon appareil photo est au col.

Je fais quoi??? Ça commece à flotter dur et puis j'ai laissé mon numéro de téléphone dans la pochette. si quelqu'un retrouve mon appareil; il va peut être me contacter???

Non allez; je remonte. Je pose sac et bâtons et c'est parti au taquet. Une fois au col, je ne trouve pas tout de suite mon bien. Je n'ai croisé personne à la descente. Peut-être que des animaux se sont amusés avec. Et mince je suis monté pour rien.

Finalement je vois la pochette un peu plus loin. Quel bonheur. C'est pas tout ça; il commence à pleuvoir fort. Ce fut ainsi jusqu'à la voiture. Pas grave; je n'aurais pas à acheter à nouveau un appareil. Et oui; j'en ai déjà perdu deux bêtement...

Résumé:

Comme dit sur un commentaire que j'ai reçu; quand on a pas de tête il faut avoir des jambes. Ce fut encore le cas aujourd'hui. Et j'ai beau dire que ça va me servir de leçon; je sais que ça va recommencer une prochaine fois...

Bref; le reste c'est très bien passé; le sommet est jolie et le cadre très reposant. Vu le peu de monde que j'ai croisé; le plaisir fut total dans ce domaine. La boucle est intéressante et permet de varier un peu les paysages.

Topo et conditions

Commenter cet article