Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes)

Publié le par fred dj

Massif: Beaufortain.

Style: Randonnée alpine.

Altitude et orientation: 2688m et orientation sud-est.

Difficultés:

- 1010m de dénivelé.

- La difficulté va croissante dés le début de l'arête pour finir très aérienne.

- La désescalade dans la bêche où se situe le premier rappel n'est pas trop technique mais exposé et surtout en rocher très moyen.

- L'itinéraire s'arrête à la dernière antécime; le fait d'aller au sommet demande un peu de matériel de terrain d'aventure car l'exposition est forte sans ça.

- Prévoir une corde de 50m pour les rappels. La plupart ne sont pas obligatoires (en fonction de la saison) à part l'avant dernier.

Compagnon du jour: Hervé.

Intérêt (1 à 5): 4-. (sans le sommet)

Date de la sortie: 01 octobre 2011.

La saison de grimpe a démarré assez tôt et fini aussi tôt. Une blessure assez rapide puis les 3 semaines de vacance passées en Guadeloupe ne m'ont pas permit de profiter de cette activité. Il en ai de même pour l'alpinisme. C'est pas très grave, la montagne propose une grande palette de possibilités en fonction de la saison, de la forme ou de l'envie du montagnard.

Cette automne, c'est vers les jolies randonnées sauvages que se porte mon choix. Hervé m'a proposé cette belle petite course qui m'a tout de suite séduit par son coté varié et aéré.

On va donc choisir ce super week-end de soleil pour en profiter.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 1

La descente des alpages...

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 2

Le barrage du "Lac de la Gittaz" au petit jour.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 3

Notre itinéraire commence à prendre le soleil.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 4

Après avoir traversé un premier alpage, on arrive dans ces belles gorges dont un chemin a été creusé dans la falaise.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 5

Puis on retrouve la douceur des belles prairies. Au loin, le "Col du Bonhomme".

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 6

Après avoir quitté l'itinéraire classique qui va au col; on gravit une pente herbeuse assez soutenue pour finir sur une croupe schisteuse qui sort sur l'arête.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 7

Hervé sort sur la première antécime.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 8

Très belle vue, tout au long de l'ascension sur le "Massif du Mont-Blanc".

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 9

L'arête devient moins large et rocailleuse.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 10

L'ambiance devient très aérienne...

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 11

Et voici le sommet de la dernière antécime où s'arrêtera notre traversée. On a préféré en resté là car le manque de matériel de protection nous a fait faire le choix de la prudence à celui de l'exposition. Il n'y a cas voir au deuxième plan le genre d'escalade à faire sans rien pour se protéger.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 12

On aura malgré tout eu notre dose d'adrénaline avec la descente dans la brèche qui n'est pas difficile techniquement mais exposée. En effet, il faut négocier quelques pas de désescalade dans un rocher pourrie sans réel moyen de protection. Il y a malgré tout la possibilité de laisser une sangle sur un becquet moyen et tirer un rappel puis retrouver plus bas cette corde salvatrice.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 13

La descente en rappel se passe dans cette gorge très encaissée. Seul l'avant dernier rappel au niveau du bloc coincé est obligatoire. Las autres dépendent des conditions en fonction de la saison.

Attention tout de même au gros risque de chutes de pierres si il y a du monde au dessus.

Aiguille de la Pennaz (traversée des arêtes) 14

Petit détour par le "Col des Chasseurs" pour profiter de la belle vue qui nous ai proposé.

Ensuite une longue descente en traversée nous attend pour rejoindre le parking.

Résumé:

A part le fait qu'il manque un vrai sommet, cette petite course est très intéressante. On profite d'une très belle vue dégagée, d'une super ambiance aérienne et d'une grande variété de paysages.

Cet itinéraire se situe entre la randonnée sauvage et la petite course d'alpinisme du au matériel utilisé pour la descente.

L'endroit est très peut fréquenté voir pas du tout, ce qui permet de profiter pleinement des lieux.

A découvrir...

Topo et conditions.

Commenter cet article