Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Publié le par Fred dj

Troisième partie: Arête sommitale et point culminant.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Notre variante nous a permis de parcourir une partie de l'arête. Pour la suivre jusqu'au bout; on sort du cadre de la simple randonnée; nous avons donc rejoint la combe sommitale par une descente versant sud de l'arête juste avant la brèche difficile.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Au sommet de la combe, nous avons fait connaissance avec les propriétaires, pas très farouche.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Impressionnant leur capacité de grimpe; il leur a fallu très peu de temps pour basculer sans effort sur l'autre versant.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

La cheminée sommitale, rocher un peu délicat.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Jack à la sortie de la cheminée.

Une vidéo du panorama sommital.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Le sommet des Avoudrues.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

La troupe au sommet à l'apéro...merci à Denis pour la sapinette.

Quatrième partie: La descente.

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Une tête de mort effrayante...

Les Avoudrues: Diagonale sud (2/2)

Les Chalets de Salvadon vu de la rampe.

Résumé:

Le Haut-Giffre est un massif très peu fréquenté et à tort, la vue est vraiment magnifique et l’ambiance très sauvage. Ce sommet des Avoudrues n'échappe pas à la règle; son ascension se passe la moitié du temps hors sentier sans croiser personne à part un troupeau de bouquetins sous la cime et un randonneur au sommet venant de l'autre versant. L'ascension est assez variée, on ne sent pas trop les 1900m de dénivelé grâce à ça. Quelques passages demandent de la vigilance, mais globalement cette randonnée est facilement abordable pour un randonneur aguerri.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélie 28/09/2016 19:24

Merci pour cette belle journée et super la photo des bouquetins!

Fred dj 01/10/2016 12:33

Merci plutôt à vous pour votre compagnie et aussi aux bouquetins qui nous ont prêté provisoirement leur terrain...