Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Publié le par Fred dj

Nous sommes déjà bien contents d'avoir pu gravir ce premier sommet (Aiguille Grise) qui nous a proposé une vue grandiose sur les massifs alentours et une façon particulière d'apprécier celui des Aravis. La journée n'est pas finie, nous nous dirigeons maintenant vers l'Aiguille Rouge.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

C'est reparti pour une nouvelle ascension qui débute par un louvoiment dans les lapiaz.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Un passage dans la falaise permet d’accéder à la pente herbeuse supérieure. Celui-ci est bien indiqué par deux gros points blancs et au sommet de la difficulté un cairn et un bâton.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Nous sommes tout proches de l'Aiguille. Nous avons fait une petite pause au pied car pour le moment nous n'avons pas mangé et "ça commence à faire faim."

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

On s'équipe pour l’ascension finale dans une ambiance très détendue, les blagues et sous-entendus fusent...

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Christelle est toute contente d'évoluer dans ce terrain aérien à souhait mais finalement pas si difficile.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Le reste de l'équipe nous suit alors que nous enchaînons tranquillement la dernière longueur.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Au sommet de l'aiguille Rouge: Claude, Christelle et Isabelle.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Fred nous rejoint au sommet.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Guillaume au sommet entre ciel et terre.

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

"Jack, je suis désolé mais avoue que ça valait le coup que tu face la pause au dessus du vide..."Tu n'es pas classe comma ça?"

Aiguilles Rouge et Grise de Varan (2/2)

Toutes les meilleurs choses ont malheureusement une fin; il est tant de descendre dans la vallée. Pour le moment nous profitons ensemble des derniers bons moments de cette journée. On a terminé la sortie dans un bistro sympathique à Sallanches. De la vallée nous ne reverrons pas les aiguilles gravies en cette journée car la course c’est terminée pile poile à la nuit tombante.

Résumé:

Malgré les événements tragiques qui se sont passés la veille à Paris, je retiendrais l’essentielle de cette journée à savoir:

1) Des compagnons et compagnes formidables.

2) Deux beaux sommets avec de la vue.

3) Des passages ludiques (un poil techniques) qui se sont bien passés grâce à l'efficacité des cordées, ce qui nous aura permis de finir cette journée pile avant la nuit, un défit pas si évident vu le nombre de personnes.

Une journée à reproduire dés que possible.

Topo et conditions.

 

Commenter cet article

jack 29/11/2015 12:05

merci Fred alias Raoul pour tous ces reportages et toutes ces photos
ça commence à faire pas mal de souvenirs partagés et j'espère en vivre encore d'autres
tes balades sont toujours superbes
tu avais raison de prendre cette photo dans le surplomb elle est marrante
à bientôt à ValTho

Fred dj 29/11/2015 12:46

Merci beaucoup Jack; c'est vrai que les souvenirs sont très bons.
Vivement samedi, ça va être pas mal je sens.
Fred.

Filipe 18/11/2015 10:17

Excellent de nous avoir fait découvrir ces aiguilles Fred, une course que je met dans mes favoris.T assure comme un chef!!! Et un résumé top comme d hab

Fred dj 18/11/2015 18:52

Merci beaucoup, une super journée pour moi aussi. Et cette fois je ne me trompe pas voyant ton prénom...
A très bientôt j'espère.