Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Publié le par fred dj

Massif: Ecrins.

Style: Grande voie sportive.

Altitude et orientation: 2719m et orientation sud-est.

Difficultés:

  • 210m de dénivelé; 120m d'escalade.
  • TD; 6b; 5c oblig.

Intérêt (1 à 5): 3+.

Compagnon du jour: Bruno.

Date de la sortie: 09 août 2008.

Topo: ici.

Au départ c'est à "Chamonix" à "l'Envers des Aiguilles" que l'on voulait user nos chaussons; le problème c'est que l'on s'y est pris trop tard pour réserver le refuge. Ne voulant pas se trimbaler tout le matériel de bivouac on a décidé de se rabattre sur les "Ecrins".
J'ai promis à Bruno de lui trouver à la place un lieu où le rocher serait bon.
On c'est donc décidé non sans plaisir pour l'Aiguille de la "Dibona". On va juste prendre les dégaines et se garder les voies TA pour une prochaine fois, le but est de découvrir le coin... 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

La vallée de la "Bérarde" est elle aussi la Mecque de l'alpinisme. Plusieurs vallons partent de ce village et proposent des courses d'alpinisme ou des escalades très variées; chacun selon son niveau peut se faire plaisir.
Il faut néanmoins avoir le courage de faire les approches; que ce soit pour accéder aux refuges ou au pied des voies. Pas de remontées mécaniques viendront raccourcir nos efforts et on pourra ainsi profiter tranquillement de la vue pendant l'approche.
La photo au dessus a été prise pendant la montée au refuge de "Soreiller". Il s'agit de la "Barre des Ecrins" et le "Dôme" du même nom.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

La route d'accès dans une ambiance très naturelle.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Cascade rafraîchissante.  

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Le chemin d'approche est très agréable et la vue changeante; au fond on peut voir la "Pointe du Vallon des Etages". 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Au détour du vallon menant au refuge on peu apercevoir cette magnifique aiguille, belle et élancée. L'approche se prête bien à la prise de photos.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Les moutons tranquilles...

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Et nous voici arrivé au Refuge du Soreillé; les voies sont à 5 minutes. 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

A gauche de l'aiguille principale, le contrefort avec plusieurs voies courtes qui permettent de s'échauffer. 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Bruno dans L2  (4+) après une longueur d'approche en 3 non équipée.
Nous voilà parti pour les premières longueurs du week-end; le rocher est excellent. La voie présente un style d'escalade en dalle.

Beaucoup de personnes continuent à arriver au refuge et d'autres comme nous commencent à grimper.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Bruno dans L3. (6a)
Très jolie longueur en dalle.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Bruno dans L4. (6b 1 pas)
Le rétablissement que passe actuellement Bruno est le passage le plus difficile de la voie; il faut se sortir d'un surplomb avec pour prise de main une fissure horizontale et pas grand chose pour les pieds; A0 possible mais ça passe bien sans. 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Bruno dans la dernière longueur. (5+)
Encore une jolie longueur en dalle qui amène au sommet de l'éperon.

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

Le sommet de l'éperon avec la face ouest de la "Dibona".
Nous avons mis une petite veste pour finir la voie car un petit vent frais c'est levé mais aussi une fois que la face passe à l'ombre on sent la fraîcheur due à l'altitude.  
 

Aiguille Dibona: Contrefort; Speedy

La collation du soir s'est composée de: La soupe de légumes frais du marché, un plat de lentille avec une saucisse, fromage et éclair maison comme dessert. C'était bon mais un peu juste pour la quantité.
A table on était avec deux groupes de personnes très sympathiques. Deux lyonnais à droite sur la photo pour une initiation grande voie avec un guide local qui les rejoindra le lendemain et à gauche Bruno au premier plan puis deux initiés qui vont s'attaquer à une voie TA en face est de la "Dibona".
Avec Bruno on a profité de ce moment pour organiser la journée du lendemain vu que l'on a comme projets de rentabiliser le week-end par deux grandes voies supplémentaires dont une qui sort au sommet. 
Résumer:
On a été ravi par cette première journée. On a pu commencer à goûter à la qualité du rocher et la beauté exceptionnel du cadre.
Vivement la journée du lendemain...

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article