Spécial John Woo + Hard boiled

Publié le par fred dj

john wooStyle : Dvd et Blu-Ray (selon les films); Action.

Public: A partir de 16 ans.

Intérêt(1à5): 4+ pour l'ensemble de son oeuvre.














Le spécial John woo a pour but de faire découvrir le cinéastes à travers des films qui sont moins connus mais qui ont lancé sa carrière.
John Woo est un réalisateur chinois né juste après la seconde guerre mondiale. Il a commencé sa carrière en Chine dés le milieu des années 70 en réalisant des petits films. Sa carrière a vraiment démarré 10 ans après à travers des films d'action qui commencent à bien se vendre à l'étranger.
C'est sur cette partie que je vais m'intéresser jusqu' à ses débuts à Hollywood. Ensuite je trouve que ses films perdent en personnalité donc moins intéressant...   
Pour commencer Hard Boiled: (A toute épreuve)


Hard Boiled:(A toute épreuve)

 Style: Dvd, Action.

 Public: A partir de 16 ans.

 Réalisation: John Woo.

 Acteur principaux: Chow Yun Fat, Tony Leung.

 Durée: 02h10.

                                      Intérêt(1à5): 4 (note général coup de coeur)



Histoire:
Un policier qui voit mourir son collègue et amis lors d'un affrontement avec des membres de la mafia chinoise se lance dans une guerre personnelle contre eux. Il trouvera plus tard un allier inattendu...


Commentaire:
Hard Boiled n'est pas le premier bon film du réalisateur mais certainement le plus connu qu'il a réalisé en Chine.
Ce n'est pas mon préféré (même si j'ai passé un très bon moment) mais il représente une grande partie de ce qui fait les qualités et les défauts du "style John Woo". On a de belles scènes d'action bien chorégraphiées qui laisse oublier les faiblesses du scénario...



Le scénario (2/5) justement est le point faible du film. Il n'y a cas regarder l'histoire pour se rendre compte que ça ne va pas chercher très loin.
Mais on a malgré tout le sens de l'honneur et de l'amitié très bien représenté. Quelques petits rebondissements viennent se mêler à l'histoire.
On a même une petite réflexion sur l'ambivalence "gentil, méchant". Souvent dans ce genre de film, les rôles sont clairement établies; là on trouve des personnes un peu dans le doute. On a des héros qui se comportent mal  pour arriver à leurs fin et des mafieux qui savent quelles limites ne pas dépasser.
On a aussi droit à une petite romance amusante.


Le jeu d'acteur (3/5) insiste largement sur des scènes d'honneur bien interprétés. Chow Yun Fat en est l'interprète principal. L'acteur fétiche de John Woo l'a d'ailleurs suivi aux États-Unis mais pas forcément en tournant dans les mêmes films.
Philip Kwok Chung Fung est crédible dans son rôle de méchant.
Le nombre de figurants est important; il fallait un maximum de personnes pour tomber sous les balles du héros. Je soupçonne le réalisateur d'en faire revivre certains après un gun-fight pour les retrouver dans la scène suivante. C'est pas sur car ils se ressemblent un peu tous...


La réalisation (5/5) propose des scènes de combat magnifiquement chorégraphiées. John Woo maîtrise à la perfection la technique du ralenti et les arrêts sur image. Il l'utilise souvent et pas seulement lors des moments d'action. Le réalisateur a un style unique dans cette façon de filmer.
Le contraste entre les images rapides et les ralentis est très bien travaillé. Pour compléter, on a une bande son immersive.
On sent qu'il recherche la pureté dans les scènes. On trouve souvent un envol de colombe après un Gun-Fight; comme pour nettoyer toute cette violence.

Résumer:
John Woo avec Hard Boiled  nous propose un bon film d'action.
A travers ce long métrage, on profite d'une réalisation et un style très personnalisé. Après c'est sur qu'il ne faut imaginer suivre une histoire passionnante pleine de rebondissements. On est dans de l'action pure même si le scénario et les comédiens rentre bien dans le moule et s'adapte bien au genre John Woo.
Les 02h10 passent vite; c'est le style de film que l'on peut revoir plusieurs fois pour se détendre et en profiter pour s'arrêter sur certains détails techniques qui auraient pu échapper la première fois.
Attention, ce film est réservé à un public averti à cause d'une violence très présente.


Le petit plus:

Il est attendu une suite prochainement à cet opus. L'adaptation du film en jeux vidéo existe déjà. J'ai fait déjà la critique sur le blog.
La critique du jeu: http://www.plaisirdescimes.com/3-categorie-10911451.html

La bande annonce: (Bien représentative même si le film propose aussi autre chose que de l'action )



La scène de lancement du film en VO: (A partir de 16 ans)







Commenter cet article

Bruce Kraft 30/11/2009 18:42


Malheureusement après Volte-Face ce fût plutôt pénible...comme si il avait balancé tout ce qu'il avait à balancer!!


fred dj 30/11/2009 22:41


C'est vrai; ou comme-ci les producteurs américains l'avaient muselé.


Bruce Kraft 26/11/2009 10:57


Merci de rendre hommage à ce grand réalisateur qui a bercé mon adolescence à coup de gunfight endiablés style jeux vidéo !!!

J'ai longtemps tripé sur la scène du ponton où une boîte aux lettres explose !! Comme quoi ce sont de petits riens qui marquent parfois les esprits!!


fred dj 26/11/2009 19:25


Je me souviens bien de la scène dont tu parle. C'est ce qui est bon dans les films de John Woo; il travaille tellement bien ses scènes qu'on les oublie pas.