Shutter Island

Publié le par fred dj

shutter island affiche Style: Thriller.

 Public: A partir de 12 ans.

Réalisation: Martin Scorsese.

 Acteurs principaux: Leonardo DiCaprio, Ben Kingsley.

 Durée: 02h17.

 Intérêt (1à5): 4+.






Histoire:
Deux policiers d'états vont enquêter sur une île isolé qui sert d'hôpital psychiatrique de haute sécurité pour des malades fous dangereux afin de découvrir ce qui a bien pu advenir d'une patiente qui s'est apparemment évadé sans laisser la moindre trace. La porte n'a pas été forcé et il y a des barreaux aux fenêtres.
Leur enquête va les amener à percer de sombres secrets...


Commentaire:
Au départ c'est le duo Scorsese>>DiCaprio qui a attiré mon attention. J'ai rarement été déçu par ce qui a été proposé par l'un ou par l'autre. La bande annonce alléchante a fini de me convaincre d'aller voir ce film au plus vite.
Les critiques de la presse et des spectateurs sont bonnes et pour cause...


shutter island scénario


Le scénario (4/5) est formidablement bien écrit. J'ai mit 4/5 après un premier visionnage car je n'ai pas pu vraiment me rendre compte de toute la finesse des détails; de plus j'ai trouvé quelques invraisemblances à vérifier lors d'une prochaine séance. Pour le moment je pense que l'on est dans de la grande classe.
L'histoire part dans un sens et nous mène dans plusieurs fausses pistes tout en donnant des indices qui peuvent faire deviner la fin si on est très attentif à tout les détails. Le rebondissement final est crédible et vient éclaircir plusieurs moments du film.  Selon l'imagination de chacun, la fin peut être dans la ligné de la trame général du film???
Le scénario participe aussi très largement à l'ambiance lourde.

shutter island jeu d'acteur


Le jeu d'acteur (5/5) est porté en partie par ces deux monuments du cinéma. Leonardo DiCaprio (Gilbert Grape, les Infiltrés, Mensonges d'Etats...) a fait un grand virage dans le choix de ses personnages après Titanic qui est pour moi son plus mauvais film.
Là encore une fois, il interprète une personne glauque, bizzard qui a beaucoup de mal à contrôler ses émotions. Il est très loin du romantique que toutes les jeunes femmes voulaient s'arracher à l'époque. A sa première scène, il a la tête dans les toilettes du bateau qui l'amène sur l'île, en train de vomir à cause de sa phobie pour l'eau.
Ensuite il garde ce coté un peu salle, pas très nickel sur lui. On retrouve son style très nerveux et intelligent à la fois.
Ben Kingsley (la Jeune fille et la mort, la liste de Schindler...) est impeccable lui aussi. Tout d'abord sur son physique, il est nickel. Il interprète le responsable de l'établissement aux méthodes mystérieuses. Il est à l'antipode (quel beau mot ...) de DiCaprio. Il a un rôle très calme et reposant.

shuter island réalisation2


La réalisation (4/5) est basé sur l'ambiance, d'abord grâce à une musique prenante du début à la fin. Les héros évoluent dans des pièces sombres et sous une météo terrible. L'île est touché par un ouragan au moment de l'enquête des deux inspecteurs.
Le film se situe à la limite du fantastique mais reste dans la catégorie des thriller. Le scénario participe largement à cette ambiance pesante. Le film n'est jamais très violent mais par son coté angoissant et mystérieux, on frissonne largement. 


Résumer:
Ce film est vraiment très bon. On passe un excellent moment. Le scénario nous mène en bateau, la réalisation met l'ambiance et les interprètes évoluent d'une manière à l'aise dans ce monde mystérieux.
Scorsese et DiCaprio avaient déjà travaillé ensemble dans le film les Infiltrés (chef d'oeuvre) et encore une fois le duo est gagnant. J'espère que ces deux artistes vont être à nouveau réunis plus tard pour notre plus grand plaisir.
Un film à voir absolument.

Bande annonce:




Commenter cet article

JiCé 02/03/2010 19:48


Bonsoir! Excellent, ton blog que je découvre! Je vois qu'on a les mêmes goûts cinématographiques! Je vais continuer à farfouiller sur ton blog! Bonne soirée!


fred dj 03/03/2010 17:00


Merci pour le compliment mais comme ton blog; ça demande du travail pour le rendre un minimum intérressant et surtout un bonne passion pour les domaines dont on parle.