Roc des Boeufs (traversée des arêtes)

Publié le par fred dj

 

Massif: Bauges.

Style: Randonnée alpine; traversée d'arêtes.

Difficultés:

- AD-; passage d'escalade en 5+ (ou A0).

- 750m de dénivelé.

- Passages aériens; les pas les plus exposés sont équipés par des spits; on trouve plusieurs possibilités de rajouter des points autour d'arbres ou dans le rocher qui s'y prête bien.

- La course peut s'envisager à la demi-journée par une cordée efficace.

Compagnon du jour: Hervé.

Intérêt (1à5): 4-. (très jolie course à 2 pas d'Annecy)

Un bon week-end de trois jour s'annonce mais la météo semble ne pas être très bonne. J'ai prévu d'aller grimper et aussi de faire quelques belles ballades.

Pour cette première journée, j'ai proposé à Hervé de faire la traversée du Roc des Boeufs. J'ai fait cette sortie il y a déjà plusieurs années et j'en avait gardé un très bon souvenir. Malheureusement, au départ d'Annecy, les nuages sont déjà bien présents et plus on avance plus il pleut.

Une fois arrivé au parking, l'averse redouble d'intensité....

 

Roc des Boeufs (arêtes) 1

Après 5 minutes d'attente, la pluie a l'air de se calmer. Hervé n'est vraiment pas convaincu que ça va tenir et me propose une randonnée à la place. Je suis persuadé que ça va être bon. Allez, on tente l'approche...  

Roc des Boeufs (arêtes) 2      

Tout va bien, le ciel commence à se dégager mais il faut maintenant gravir cette pente herbeuse bien raide qui nous a donné quelques bonnes suées.

Roc des Boeufs (arêtes) 3

Après quelques premiers pas d'escalade, l'arête s'élargie et devient plane. La corde n'est pas vraiment utile, mais maintenant qu'on est attaché, on va rester comme ça.

Roc des Boeufs (arêtes) 4

Cette fois, l'ambiance devient aérienne.

Roc des Boeufs (arêtes) 5

L'escalade est variée. On passe par des pas en dalle puis des belles cannelures puis des dièdres plus athlétiques.

Roc des Boeufs (arêtes) 6

Le rocher est vraiment excellent du début à la fin. Aucune prise ne bouge et l'adhérence est très bonne.

Roc des Boeufs (arêtes) 7

Puis me voici en train de bourinner comme un cochon pour sortir ce pas d'artif. La dalle sommitale est équipée par 4 points d'aide dont le dernier est un peu loin et oblige à faire un pas d'adhérence.

Roc des Boeufs (arêtes) 8

Et voilà le premier sommet avec sa croix métallique.

Roc des Boeufs (arêtes) 9

Mais la course n'est pas fini. Pour rejoindre le point culminant; il faut encore passer quelques jolies pas de grimpe et des traversées aériennes.

Roc des Boeufs (arêtes) 10

Puis voici Hervé sur le point culminant.

Roc des Boeufs (arêtes) 11

Le sommet toujours avec les Bauges en arrière plan et le Belledonne tout au fond.

Roc des Boeufs (arêtes) 12

Pour rejoindre le dernier sommet; il faut encore 5 minutes sur l'arête boisée.

Roc des Boeufs (arêtes) 13

Du sommet, on rejoint rapidement les chalets du Sollier par une bonne sente.

Roc des Boeufs (arêtes) 14

Puis voici à nouveau l'arête avec cette fois le ciel bleu contrairement au matin. Le contraste de couleur entre le matin et le début d'après-midi est assez exceptionnel.

Résumer:

On a bien fait d'insister, car la météo s'est nettement amélioré avec le temps pour nous proposer finalement du grand beau temps. La traversée est vraiment magnifique et variée, tant au niveau de l'escalade que de la vue qui change au fur et à mesure.

On grimpe sur un excellent rocher de bout en bout ce qui est assez rare pendant toute la durée d'un itinéraire. On en  profite aussi pour faire 3 sommets; le point culminant n'est pas vraiment identifié et ne doit pas souvent être parcouru au profit de celui avec la sculpture métallique.

A faire et refaire...

Topo et conditions

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jack 25/04/2011 16:46


alors tu promènes les anciens sous la pluie et dans le rocher maintenant
tu veux faire des économies à la sécu ou quoi??
pour nous ce fut la pointe de Charbonnel (depuis longtemps convoitée 3ans)
à+
Jk


fred dj 29/04/2011 15:51



A non, il ne pleuvait pas ou du moins plus au moment de la grimpe. J'ai bien essayé de couper la corde mais Hervé m'a vu faire.


En réalité, il a bien aimé; on a fait la moitié de ce que vous avez fait l'année dernière avec Bruno je crois? Vous aviez fait la course depuis le lac, non?


Super le Charbonnel; ça devait être jolie.


A plus.