Roc des Boeufs: Canyon de la Mine

Publié le par fred dj

Massif: Bauges.

Style: Cascade de glace.

Altitude et orientation: 900m et orientation sud-est.

Difficultés:

-D; grade 4+; 200m pour les difficultés.

- La plupart des relais sont équipés sur spits et tous très conforts sur des plates-forme (lorsque les gouilles sont gelées)

- Approche rapide et retour tout confort par le GR.

Compagnon du jour: Bruno.

Intérêt (1à5): 4-.

Date de la sortie: 19 février 2012.

Encore une fois, la sortie c'est préparée à la dernière minute. On a pas réussi à se mettre d'accord avec le compagnon avec qui je devais sortir au départ donc j'ai couru sur C2C afin de voir si quelqu'un était disponible. J'ai eu Bruno au téléphone à qui j'ai proposé cet itinéraire. Les conditions étaient top la semaine dernière et cette voie n'est pas toujours en condition; donc autant en profiter.

Le matin au levé, il fait chaud ou du moins pas suffisamment froid pour l'activité. En plus je ne connais pas mon compagnon. C'est pas grave; il y a des relais, si ça ne se passe pas bien, on peut toujours redescendre...

Canyon de la mine 10

Vu de loin; une partie de la cascade.

Canyon de la mine 1

Je suis très rassuré par mon compagnon de cordé lorsque l'on discute de nos aventures. Je suis très rapidement impressionné par son cv. Everest et les plus hauts sommets de chaque continent sans oublier des belles courses dans les alpes.

La glace aussi est assez bonne; malgré le ruisseau qui coule à flot en bas; les parties en glaces sont bonnes pour commencer.

Canyon de la mine 2

L2; c'est dans cette longueur que le drame a failli avoir lieu. L'enchaînement étape par étape.

1: La cordée au dessus perd une dégaine lorsque je suis en train de grimper. On leur propose que Bruno en bas l'a récupère avant de partir.

2: Bruno part et me dit rapidement qu'il a oublié la dégaine: "Donne moi du mou pour que je puisse l'a récupérer" me dit-il. Le problème c'est que je pense qu'il est encore sur la plate-forme et qu'il n'a pas commencé à grimper.

3: "Donne moi du mou!!!" insiste-il. C'est vrai que je suis pas très rapide à donner du mou avec la plaquette.

4: Pensant qu'il est sur la plate-forme et qu'il tire pour atteindre la dégaine; je décide de l'assurer au corps.

5: Je vois filer la corde de plusieurs mètres pensant qu'il se dirige à pied vers la dégaine.

6: J'attends; "qu'est-ce qui se passe" suis-je  en train de me dire. Il doit chercher la dégaine sous la neige.

7:" Avale le mou"; je reprend Bruno à la plaquette et le fait monter au relais; on arrivant il me dit que le mou que j'ai vu filer de la corde et une glissade qui l'a ramené au sol.

Heureusement que la réception s'est passée sans trop de mal et que la glissade ne fut pas trop longue, sinon on aurait vécu un drame à cause d'un problème de compréhension.

Les leçons a tirer:

 Lorsque l'on se connaît pas; bien identifier les codes avant de partir afin de se comprendre pendant la course. (ca vaut le coup de perdre 5 minutes pour ça)

Dans une grande face en alpinisme; ce genre de manipulation nous aurais amener tout les deux plusieurs centaines de mètres en bas pour un résultat certainement très tragique.

Canyon de la mine 3

On a rattrapé la cordé de dessus et Bruno se remettra tout de suite de ses émotions en partant en tête.

Canyon de la mine 4

Bruno a retrouvé le sourire.

Canyon de la mine 5

La sortie de L3. Super ambiance dans ce canyon.

Canyon de la mine 6

L4 était en condition correcte à part la sortie assez fine mais qui passe encore. En tout cas magnifique longueur.

Canyon de la mine 7

L4 vue de dessus; ça passe mais pour combien de temps encore???

Canyon de la mine 8

L5. Très jolie; concernant la deuxième partie, je suis passé bien à gauche au plus raide. C'était valable car technique.

Canyon de la mine 9

Petite grotte gelée.

Canyon de la mine 11

La sortie de L5.

Ensuite il reste une longueur avec deux jolies ressauts pas très difficiles.

Après avoir tiré leçon de nos aventures; on a rangé les affaires, bu du café chaud et rejoint le parking par un très bon GR.

Résumé:

Cette journée fut géniale malgré nos mésaventures dans L2. L'ambiance est formidable et les longueurs assez belles. Le niveau n'est pas très relevé mais on arrive à se faire plaisir et à corser en fonction du passage choisi. Les conditions étaient bonnes à part la sortie de L4 un peu limite qui passe encore mais plus pour très longtemps. Il faut se dépêcher d'y aller.

Je suis bien content d'avoir appris à connaître Bruno avec qui on espère pouvoir faire à nouveau des sorties variées dans l'avenir.

A connaître absolument.

Topo et conditions.

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article