Pointe du Sifflet (voie de la Ficelle)

Publié le par fred dj

Massif: Belledonne.
Style: Alpinisme; course de neige.
Difficultés: AD+; pente soutenue à 45° et 50° avec de cours passages à 60°; parties mixtes selon l'enneigement; traversée d'arête aérienne.
Altitude et orientation: 2286m et orientation nord.
Compagnon du jour: Pascal.
Intérêt(1à5): 3+. (Course variée dans un cadre sauvage; Sortie faisable rapidement et retour commode.)

Les week-end du moi de novembre obligent les montagnards à scruter les conditions plus que d'habitude. Cette année avec la neige précoce, j'ai eu quelques hésitations à sortir les skis. Finalement ce sera pour plus tard car la pluie est tombé haut ces derniers jours et a tout lavé jusqu'à au moins 2000m d'altitude.
Le massif du Belledonne propose des alternatives avec des courses d'alpinisme souvent en condition à cette période de l'année. Effectivement plusieurs personnes ont réussi à ce faire plaisir le 11 novembre à la Point du Sifflet dont certains ont même réussi à ouvrir une voie.
Je vais proposer à Pascal d'aller tenter la voie des Poilus sans certitude à cause de la pluie abondante qui est tombée les derniers jours...


Au moins aucun problème pour l'approche en voiture qui permet de monter jusqu'au Prés de l'Arc du à l'absence de neige.

Notre sommet vu de l'approche. La voie se situe sur l'autre versant.

La voie est située sur ce versant; la météo est le manque de neige commence sérieusement à nous faire douter sur les conditions que l'on va trouver.

La voie des Poilus qui passe dans les diedres ne semble pas formée. La pluie a l'air d'avoir nettoyée la neige.

On va quand même aller jeter un oeil. Pascal va passer le premier ressaut et redescendre avant le deuxième car nos craintes vont se vérifier. La course n'est plus en condition.

Pour ne pas perdre la journée, on va traverser et se diriger vers la voie de la Ficelle.

C'est parti pour les 250m de couloir.

Dans le premier redressement, on trouve un passage mixte où les touffes d'herbe servent d'encrages pour les piolets et les crampons.

Un peu avant la sortie la pente se redresse de nouveau et le couloir se rétrécie en largeur.

Belle ambiance à la sortie.

Pascal au sommet.

Au sommet toujours; le soleil n'a pas voulu montrer le bout de son nez aujourd'hui.

Pour descendre il suffit d'emprunter l'arête qui va vers le nord.

Cette course a l'avantage de proposer cette jolie traversée qui permet de varier la sortie. Ce serait même pour nous deux avec Pascal, la partie la plus intéressante de la journée.

L'arête est esthétique car aérienne et propose aussi des petits passages en désescalade.

Une fois au petit col, il n'y a plus qu'à ce laisser glisser dans ce couloir pas trop raide. La trace est rejointe 5 minutes maximum après.

La voie de la Ficelle suit la ligne de neige que l'on devine. Itinéraire très direct, la sortie est très proche du du sommet.

Au retour, on va faire un petit détour par le petit refuge actuellement ouvert. Il y a des matelas et du bois.

Résumer:
Très jolie petite course intéressante à faire à l'automne. L'itinéraire est court; il faut une heure environ pour faire la boucle du pied du couloir au retour à la trace. Il faudra malgré tout faire deux heures d'approche pour atteindre la voie.
Pour ceux qui veulent rester plusieurs jour pour écumer le coin; il y a la possibilité de dormir dans un petit refuge rudimentaire qu'il faut bien sur laisser propre pour les suivants.
Le cadre est belledonnien, c'est à dire sauvage et peu fréquenté.
A découvrir donc.
Topo et conditions sur:
http://www.camptocamp.org/outings/191995/fr/pointe-du-sifflet-couloir-ne-voie-de-la-ficelle
http://www.belledonne38.com/TN01_Ficelle.html

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article

jack 16/11/2009 12:55


c'était le bon choix je vois que vous vous êtes régalés dans ces couloirs
pour bibi ce fut la tête pelouse de Flaine bonne neige à 2000
mais il faudra patienter
à+
Jk


fred dj 16/11/2009 21:20


C'est vrai que c'était dur de trouver quelque chose à faire en bonne conditions ce week-end.
Le ski ce n'est que parti remise me concernant.
Content pour vous que vous ayez pu profiter de la neige à Flaine même si d'après Christophe, ce n'était pas bien bon.
A plus Jack.