Piranha (3D)

Publié le par fred dj

piranha 3d affiche

Style: Horreur.

Public: A partir de 12 ans.

Réalisation: Alexandre Aja.

Acteurs principaux: Elisabeth Shue, Adam Scott...

Durée: 01h25.

Intérêt (1à5): 4-. (très bon film dans le genre)

Histoire:

Dans une petite ville américaine située au bord d'un lac, des milliers de jeunes s'apprêtent à fêter la "Full Moon party"; cet évènement est une fête où tout est permit.

Dans le même temps, un tremblement de terre ouvre une faille dans le lac et libère des milliers de piranhas préhistoriques.

Le banquet est ouvert...

piranha 3d scénario

Le scénario (2/5)

Un peu à l'image de Expendables que j'ai précédemment chroniqué, le scénario n'est pas le point fort. L'histoire rassemble tout les clichés mais Alexandre Aja assume pleinement ce défaut et en joue même.

Le film insiste parfois longuement sur des scènes absurdes pour le plus grand plaisir des fans et pour le plus grand malheur de ceux qui aiment le cinéma classique.

Les répliques sont amusantes sans finesse; mais ce n'est pas le but recherché dans ce genre de film.

piranha 3d jeu d'acteur

Le jeu d'acteur (2/5)

Qu'est ce qu'on en a à fiche d'avoir un jeu d'acteur exceptionnel dans ce genre de long-métrage. Lors d'une interview du réalisateur sur Canal+; il a dit que son but était de rassembler dans un film un record de femmes en bikini mais ces demoiselles devaient savoir quand même mourir d'une manière crédible.

Pour les femmes c'est gagné, elles sont toutes belles avec pour la plupart des attributs exceptionnels; les cris de terreur ne sont pas si mauvais que ça lorsqu'elles se font dévorées vivantes.

Les acteurs principaux jouent d'une manière assez cliché sans vraiment montrer d'émotion à part lorsqu'ils croisent les jeunes femmes; mais ça c'est pas bien difficile à interpréter.

A noter une apparition de  Richard Dreyfuss du film les Dents de la Mer.

piranha 3d réalisation

La réalisation (4/5)

James Cameron a critiqué le réalisateur en lui reprochant d'utiliser la 3D de la mauvaise manière; c'est à dire en exagérant sur les effets "sortie d'écran". Et bien moi, j'ai trouvé ça très bon et pour une fois je n'ai pas regretté d'avoir mit 2 euros de plus pour les lunettes.

On peut presque sentir les piranhas nous attaquer et les scènes gores sont encore plus développés grâce à cette technologie. On voit régulièrement des membres humains voler à travers de la salle de cinéma. (bras, yeux et des surprises que je ne révélerait pas...) Attention c'est très violent et carde mais ça ne choque pas car l'ambiance n'est pas lourde.

On peut reprocher malgré tout une image parfois un peu trop sombre.

Les décors sont magnifiques et les piranhas assez bien fait.

A noter un gros coup de coeur pour la musique techno qui vient nous immerger dans cette ambiance de fête. Exemple plus bas, à imaginer avec les danseuses...ouahh.

Résumer:

En gros Alexandre Aja s'est fait plaisir de nous faire plaisir avec ce film. Il s'est dit: Vous en voulez pour votre argent; vous allez en avoir.

Tout est très voyeur; la violence, les femmes jolies, un décor paradisiaque, la fête et bien sur l'humour souvent lourd. Il faut reconnaître quand allant voir ce genre de film c'est ce que l'on recherche.

Tout cela avec une technologie 3D bien maîtrisée qui nous fait vraiment plaisir.

Ce film n'est pas le chef d'oeuvre du siècle mais au moins on passe un vrai bon moment. Dommage que le film se soit si court; on en voudrait encore d'autant que le film coupe net en laissant imaginer une suite...

Bande annonce:

Une musique de la Bo du film:
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article