Open Water

Publié le par fred dj

open water affiche Style:Dvd; Suspens, Épouvante.

 Public: Tout public avec avertissement.

 Réalisation:Chris Kentis.

 Acteurs principaux:Blanchard Ryan, Daniel Travis.

 Durée: 01h20.

 Intérêt (1à5): 3+.






Histoire:
Un couple de touriste prend une option pour faire de la plongée en mer avec un groupe.
Une fois sur place, les personnes se séparent pour profiter indépendamment de la sortie. Malheureusement, lorsque le couple refait surface; les autres personnes ont déjà embarqué et sont retournés à terre sans se rendre compte qu'ils ont oublié des gens.
Le cauchemar va commencer lorsque les requins vont roder près d'eux...


Commentaire:
Pour le deuxième article du "spécial requins tueurs", j'ai choisi de parler de ce film qui propose une certaine originalité par rapport à d'autres films du même genre.
Dans ce long métrage on a pas d'effets spéciaux, mais le style reste malgré tout très angoissant grâce à d'autres éléments bien travaillés...


open water scénario


Le scénario (3/5) ne va pas chercher bien loin. C'est simplement un couple qui essaie de survivre entouré par une nuée de requins. Ce qui est pas mal, c'est que l'on ne peut pas vraiment deviner la fin. On attend avec impatience les derniers moments pour savoir comment aboutit le film. L'histoire même si elle est peu crédible est possible.
Dans la plupart des films sur les requins tueurs; les gens nagent tranquillement et se font attaquer d'une manière très rapide; souvent dans un grand bain de sang. Dans ce film, c'est plus sur une tension psychologique qu'a voulu miser le réalisateur. C'est comme ci les squales voulaient s'amuser avec leurs victimes en attaquant un peu de temps en temps.
Pour ceux qui se rappellent; il y a une scène dans le film les Dents de la mer où le pécheur racompte ce qui lui est arrivé lors du naufrage d'un bateau militaire sur lequel il travaillait. Il décrit les moments où les requins nagent autour d'eux pendant des heures et se décident à attaquer l'un des rescapés du naufrage en laissant  impuissant ses compatriotes autour de lui tout en attendant de savoir quand ce sera leur tour. Dans ce long métrage c'est un peu ça que l'on retrouve.

open water jeu d'acteur


Le jeu d'acteur (4/5) propose des moments de terreur très réalistes.
Leur morale suit bien l'évolution de leur situation. Ils passent un peu par toutes les émotions. Ils commencent par une petite panique lorsqu'ils remontent à la surface sans voir le bateau; ils vont se calmer en se disant qu'on viendra bien les chercher puis c'est par des moments de survie que vont passer les héros puis pour finir la panique lors de l'apparition des premiers ailerons de requins puis enfin l'hystérie après les multiples attaques.

open water réalisation


La réalisation (3/5) propose un huit clos très prenant. Malgré ces grands espaces, on a une impression d'étouffement.
On a pas de grands effets comme on peut trouver habituellement dans les films du même genre. Se sont de vrai requins qui nagent autour des comédiens, ce qui rend encore plus crédibles les mésaventures des deux héros.
Les scènes sont filmés d'une manière très vrai à la limite du documentaire parfois.

Résumer:
Open Water est un film correct qui mérite d'être vue. On ressent une tension qui monte de plus en plus pour finir en apothéose.
Dans ce film, contrairement aux autres films du même genre, le suspens est plus mis en avant que l'action ou l'horreur des attaques. On est un peu dans la peau des personnages et on a les mêmes espoirs qu'eux lorsque s'ouvrent parfois des portes de sortie qui se referment aussi tôt.
Bon petit film à découvrir...

La bande annonce:




Une scène de 12 minutes vers la moitié du film où les tensions psychologiques sont déjà très hautes:



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lizier 13/02/2010 05:57


Bonjour,

De passage sur votre blog via l'annuaire d'over-blog

Je vous invite à découvrir un nouveau design de même que plusieurs affiches pendant la durée des jeux Olympiques la première est consacrée à Marie Marchand Arvier,

http://www.nicolaslizier.com/

Je vous souhaite une bonne continuation sur votre site et votre activité.

A bientôt

Nicolas graphiste à Montréal


fred dj 14/02/2010 11:18


Il y a de jolies crétions en effet.
Bonne continuation.


braineye 09/02/2010 17:00


Vraiment des vicelards ces requins... :)

J'avais aussi trouvé ce film bien sympa surtout que j'étais parti avec l'idée que j'allais m'emmerder pendant 1h20 à regarder 2 personnes seules dans l'eau. Et bien, pas du tout, la situation et le
stress des protagonistes suffit à garder le public éveillé.


fred dj 14/02/2010 11:15


C'est vrai. C'est un suspens spécial qui nous tient en haleine sans avoir besoin des bains de sang habituel.