Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Publié le par fred dj

Massif: Chartreuse.

Style: Randonnée pédestre alpine.

Altitude et orientation: 1298m et orientation sud-ouest.

Difficultés:

  • 1000m de dénivelé.
  • F; escalade niveau 3.
  • De nombreux passages sont aériens et exposés et ce dés le passage des vires avant d'atteindre le début de l'arête.
  • L'équipement  est composé de câbles pour les vires et quelques spits sur l'arête.
  • Recherche d'itinéraire pour la descente selon l'option choisie.

Compagnon du jour: Marcel.

Intérêt (1 à 5): 4. (dans le genre c'est une des plus belles traversée que j'ai pu faire)

Date de la sortie: 17 août 2010.

Topo: ici.

Je sais que c'est une phrase que je dis souvent mais je l'a dit à nouveau. Cela faisait longtemps que voulais faire cette sortie. Il y a eu une tentative quelques années en arrière après un but dans les Ecrins dans une goulotte en condition moyenne. Au retour, plutôt que rentrer à Annecy sans rien faire,on a visé cette course pour rattraper la journée. Malheureusement, on a jamais trouvé le départ; mais bon, on  avait pas moindre topo.

Donc lorsque Marcel m'a proposé la veille d'aller faire un tour là-bas, je n'ai pas hésité une seconde...

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Une partie de l'arête du Néron.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Après une très raide et efficace montée en forêt, on arrive sur une vire qui longe la falaise où déjà le vide se fait sentir. Il y a des câbles en très bon état pour se tenir.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Petit passage sur un pont qui date de plusieurs siècles si je me souviens bien; pas les planches bien sur... 

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Après avoir passé un premier dôme, on peut voir l'ensemble de l'arête.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Nous voici rapidement entre ciel et terre.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Marcel sur l'arête avec la vallée grenobloise en arrière plan.

Par son coté isolé, ce petit massif propose une vue grandiose à défaut de haute altitude. J'ai dit à Marcel que certains 3000 ne valent pas le Néron dans ce domaine.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Le passage de ce dièdre est plus impressionnant de loin que réellement difficile; il y a tout ce qu'il faut en prises. 

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Escalade du dièdre.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Marcel en fini avec cette dernière portion qui mène au sommet avec la croix.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Et voilà le sommet; ce n'est pas le point culminant qui se situe lui un peu plus loin.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

Le voilà le point culminant où on a profité de la largeur de la cime pour faire une bonne pause.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

La course n'est pas complètement finie; il y a encore de beaux passages mais dans un niveau de difficulté plus modeste. L'ascension s'éloigne un peu du fil; on se retrouve souvent versant ouest de la montagne. C'est un peu moins intéressant mais ça vaut quand même le coup de continuer pour faire l'intégrale de la traversée.

Néron: Traversée sud > nord des arêtes

L'ensemble de l'arête vue du sommet nord.

Ensuite on a voulu suivre l'itinéraire de Clémentière pour rejoindre la vallée; mais on a perdu le chemin à un moment donné. Pour rejoindre la vallée, on a donc fait les sangliers parmi les grosses branches. Quelques bonnes glissades dans les pentes nous ont fait bien rire.

Certains passages m'ont fait penser aux approches affreuses de certaines voies en TA. Exemple: La Voie de la Rampe au Grand Manti ou encore certaines voie du Perthuis ou encore la Tête à Turpin.

Résumer:

Aucun regret d'avoir fait cette sortie avec en plus le beau temps pour nous accompagner. La rando propose des passages très esthétiques. L'Ambiance est majoritairement aérienne.

Concernant les difficultés, elles sont modestes; ce n'est pas dur mais il faut se montrer vigilant car une chute serait certainement très mal venue.

Je conseil vivement cet itinéraire en se servant du topo C2C très bien fait.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article