Le concert

Publié le par fred dj

le concert affiche 2 Style: Comédie dramatique.

 Public: Tout public.

 Réalisation: Radu Mihaileanu.

 Acteurs principaux: Mélanie Laurent, Aleksei Guskov.

 Durée: 02h00.

 Intérêt (1à5): 4-.





Histoire:
Un grand chef d'orchestre a été licencié en pleine gloire car il a refusé de se séparer de ses musiciens juifs.
Dés lors, il travaille toujours dans le Bolchoï (lieu de ses anciens succès) mais comme simple homme de ménage.
Un jour, alors qu'il nettoie le bureau du directeur, il intercepte un fax qui invite l'équipe actuelle à Paris pour jouer au théâtre du Châtelet.
Il va sauter sur l'opportunité et faire le tour de la ville afin de retrouver  ses anciens compagnons et ainsi constituer un nouvel orchestre et interprété un concert de tchaikovsky.
C'est à partir de ce moment que les difficulté vont commencées...
 


Commentaire:
Ce n'est pas le genre de films que je vais voir habituellement; donc je demande de l'indulgence envers les personnes qui ont plus l'habitude de ce genre de cinéma.
Le concert dans sa globalité est un bon film qui se suit très bien. On a plusieurs ingrédients qui en font un film regardable par un public large. N'étant pas du tout fan de la musique classique, j'ai malgré tout ressenti des frissons au moment du concert final; pourquoi???


le concert scénario


Le scénario (4/5) propose une histoire passionnante qui se suit très bien jusqu'au bout.  
On a plusieurs étapes bien distinctes avec des messages à chaque fois:
-Une première étape où l'on voit Andrei (le personnage principal) qui veut profiter de l'opportunité qui lui est donné de tout recommencer et toute la confiance et le courage qu'il met à construire son équipe.

-Une deuxième étape plus basé sur les préparatifs du départ et l'arrivée à Paris avec tout les aléas et les premiers moments de doute de Andrei. On apprend aussi à connaître Anne-Marie Jaquet, une soliste célèbre en France que le chef d'orchestre veut absolument dans son équipe, pas seulement pour son talent mais aussi à cause d'un passé commun.

-La troisième étape parle des difficultés de Andrai qui voit son rêve bouleversé par pleins d'éléments dont l'absence de   ses compagnons qui ne viennent pas à la répétition pour profiter de leur nouvelles vies dans la capitale française. Chacune des personne trouve sa voie dans cette grande ville. On  en a par exemple qui essaient de vendre du caviar dans les grands restaurants, d'autres qui jouent de la musique dans le métro, un autre qui fait le taxi... 
On a aussi une gros morceau sur la relation particulière (pas amoureuse) qui relie Andrai à la jeune soliste.

-La quatrième étape est plus positive; je ne rentrerais pas dans les détails pour ne pas tout révéler mais lors du concert final, le passé de Anne-Marie Jaquet se dévoile tout naturellement tout en jouant de la musique.
Il ne faut pas oublier non plus les scènes d'humour de situation. C'est jamais forcé, on rigole naturellement.

Personnellement je reproche à ce genre de film ce que je reproche toujours; c'est à dire les messages politiques qui nous sont imposés. On a des passages qui insistent beaucoup sur le communisme ce qui est pénible. Je ne sais pas quel est le but? Mais en tout cas je m'en serais largement passé.
Ne pas lire pour ceux qui n'ont pas vu le film:
Ensuite la fin; "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" ne parait pas très réaliste.
Je doute que des immigrés qui ont l'occasion de fuir dans la nature alors qu'ils commencent à réussir, privilégier le sens de la musique à cette nouvelle vie.


le concert jeu d'acteur


Le jeu d'acteur (4/5) est très bon.
Les personnages arrivent à nous faire ressentir leurs émotions. On ressent la pression et les angoisses de Andrai lorsqu'il doit réussir à tout organiser dans les détails alors qu'il utilise le nom d'un autre grand chef d'orchestre. Ensuite l'interprétation ne donne pas cette impression de superficiel que l'on ressent souvent dans la plupart des films.
Ensuite bien sur, les comédiens nous font ressentir leurs passion pour la musique, à tel point que même si l'on est pas fan du genre, on adhère.

le concert réalisation


La réalisation (3/5) est proche des personnages.
Le but est de nous mettre dans la peau des comédiens pour nous faire ressentir ce qu'ils ressentent. A la fin du film, j'ai presque eu le trac pour les musiciens alors que moi j'étais assis sur mon siège.
La photographie est bonne aussi.
Les moments musicaux se marient très bien avec les évènements et les émotions, surtout à la fin lors des révélations finales où les scènes frisent la perfection.

Résumer:
Le concert est un film recommandable pour un public assez large. L'histoire se suit très bien avec en plus des moments d'humour assez fin. L'interprétation est très bonne et participe largement à la réussite du film. Même si on apprécie pas la musique classique, on peut ressentir des émotions grâce à une réalisation qui nous plonge pleinement dans l'histoire. 
On peut  se laisser tenter même si il faudra oublier les défauts classiques à ce genre de long métrage qui sont par exemple les messages politiques obligatoires.
Merci à Jo de m'avoir conseillé ce film: http://lesbertonches.over-blog.com/article-le-concert-41552046.html


La bande annonce:





 

Commenter cet article