Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Publié le par fred dj

Massif: Alpes Bernoises.

Style: Cascade de glace.

Difficultés:

  • 220m de dénivelé; 165m dans la cascade.
  • TD+; grade 5+; (avec la variante de sortie) sinon D+; grade 4+.
  • Voie partiellement équipée au niveau des relais; prévoir quand mêmes des sangles.
  • Itinéraire très peu exposé aux avalanches.
  • Approche et retour rapide du parking.

Altitude et orientation: 1500m et orientation nord.

Compagnon du jour: Pascal.

Intérêt (1 à 5): 4-. (jolie avec la variante de sortie sur le free-standing)

Date de la sortie: Le 14 février 2011.

Topo: ici.

Bon, maintenant que l'on a posé les vacances, il est temps de rentabiliser ces quelques jours pour nous. Mais le fait d'avoir vu le thermomètre monter de jour en jour nous a un peu rendu pessimiste sur les possibilités de grimpe.

On va quand même faire la route jusqu'à Kandersteg et voir tout ça...

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

L'arrivée dans la vallée nous a un peu découragé. La température est positive et les glaçons qui pendent ne donnent pas vraiment l'impression d'être grimpables; maintenant que l'on est là, on va au moins faire l'approche.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

On est allé voir Rattenpissoir vraiment limite; la cloche du haut coule plein pot et son épaisseur laisse vraiment à désirer.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Concernant Arbonium, c'est pas mieux.

On va aller voir un peu plus loin Namenlos; de visu ça n'a l'air pas mal. 

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Pascal dans L1. Finalement, ce n'est pas trop mal, la glace est un peu humide mais ça s'améliore en montant.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Un peu plus haut dans la même longueur.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Ensuite il y a une succession de petits ressauts faciles qui mènent à un petit cirque où il y a plusieurs possibilités.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Nous on a choisi d'utiliser la variante de gauche, car l'itinéraire classique ne semblait pas vraiment en condition; la glace coulait beaucoup et avait un aspect cristallin.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Plus haut...

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Deux possibilités plus haut; Pascal bien sur a choisi le free-standing bien raide à gauche.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Et voilà Pascal dans le crux de la voie; les bras ont bien chauffé.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Magnifique longueur.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

Le village vu de la cascade.

Kandersteg - Oeschinenwald: Namelos

En fin d'après-midi, nous sommes allés nous promener dans le village afin de profiter de cette ambiance bien agréable; l'endroit est calme et reposant. 

De retour au gîte, on a croisé des sympathiques grenoblois qui nous ont raconté leur journée qui s'est très bien passée. Ils ont enchaîné Rubezhal et Blue Magic apparemment en bonne condition.

Après un bon repas, c'est parti pour les projets du lendemain.

Résumé:

Cette première journée qui s'annonçait plutôt mal c'est finalement bien déroulée. On a fait une jolie petite cascade avec une variante de sortie qui mérite vraiment le détour.

Il ne reste plus qu'à espérer que les deux prochaines journées soient aussi bonnes voir meilleurs.

A suivre...

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article