Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

Publié le par fred dj

Massif: Alpes Bernoises.

Style: Cascade de glace.

Difficultés:

  • 200m de dénivelé depuis le sommet de la télécabine; 50m dans la cascade.
  • D+; grade 5; 50m pour les difficultés.
  • Équipement avec sangles sur arbres en sortie de longueur.
  • Itinéraire exposé aux avalanches.

Altitude et orientation: 1700m et orientation Nord.

Compagnon du jour: Pascal.

Intérêt (1à5): 3+. (beau cadre, un peu court)

Date de la sortie: 15 février 2011.

Topo: ici.

On est sur le chemin du retour mais Pascal n'est pas encore rassasié. Étant déjà bien mouillé je me serais contenté d'une voie. Il ne lui a pas fallu trop de temps pour me convaincre et finalement on repart pour une deuxième cascade...

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

La ligne, c'est le mur large tout à gauche.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

Il n'y a pas seulement des grimpeurs et des marcheurs dans le coin. Les pêcheurs aussi viennent avec leur luge et le matériel de pêche pour déloger le repas du soir. C'est assez unique de voir ça; je n'ai jamais vu ça par chez nous.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

Ils font un trou dans la glace avec une grande fraise et c'est parti.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

La cassure entre le lac et son bord.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

I De Frundefall propose un jolie mur de 50m qui se redresse de plus en plus jusqu'à devenir vertical en sortie.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

La glace était très bonne et épaisse avec de bons emplacements pour brocher.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

Au retour on s'arrête devant l'objectif du lendemain; brrr j'ai déjà la pression.

Kandersteg - Oeschinensee: I De Frundefall

Et maintenant, l'un des meilleurs moments de la journée: l'apéro et les anecdotes de la journée. Les 2 gars ont passé  une bonne journée dans une cascade encore bien raide.

On a profité de ces moments pour échanger sur nos projets du lendemain. Ayant fait Rubezahl la veille, ils nous ont montré des photos qui m'ont à la fois donné envies et un peu angoissées. En tout Pascal est super motivé.

Résumé:

Encore une bonne journée même si le programme prévu a un peu changé. L'intérêt majeur a été de grimper dans un cadre absolument unique et magique.  Les voies étaient en bonne condition et le fait d'avoir terminé par cette petite ligne a été la cerise sur le gâteau. Concernant Namelos et Januarloch, on reviendra l'année prochaine.

Il ne reste maintenant plus qu'à bien se reposer pour la journée sévère du lendemain.

A suivre.

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article