Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Publié le par fred dj

Massif: Aravis.

Style: Cascade de glace.

Altitude et orientation: 700m et orientation sud.

Difficultés:

  • 180m denivelé au total difficulté y compris; approche 3 minutes du parking.
  • D+; grade 4+; 180m pour les difficultés.
  • La plupart des relais sont équipés ou se font sur arbres; un seul se fait sur broches.
  • Retour rapide et tout confort par un chemin.
  • Itinéraire très rarement formé et encore moins dans son intégralité.

Compagne du jour: Catherine.

Intérêt (1 à 5): 4.

Date de la sortie: 13 février 2012.

Topo: ici.

De retour du "Vaisseau de Pierre" samedi dernier, je fut ravi de découvrir que cet itinéraire que je vise depuis un moment était enfin en condition. Je me suis dit qu'il fallait absolument que je vienne voir de plus près ce que ça valait. J'ai eu du mal à trouver un(e) partenaire. J'ai appelé Pascal à la dernière minute qui m'a proposé d'aller grimper avec Catherine sa compagne. C'est avec plaisir, d'autant que l'on se connaît ayant fait du rocher ensemble.

J'espère simplement que les conditions n'auront pas trop évoluées depuis samedi et surtout que le haut n'est pas trop dur...

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Vu du parking du "Cimetière des Morettes" la partie haute.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Pour accéder aux cascades supérieures, on peut choisir entre ces deux cascades. Si le haut n'est pas formé, les cordés peuvent se faire plaisir ici en initiation avec possibilité de pose de moulinettes sur arbre.

Les deux itinéraires se rejoignent au sommet.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Et nous voilà déjà à l'oeuvre dans L1 (3+) après une approche presque inexistante. Le relais ce fait sur une bonne plate-forme sur arbre. 

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

De la bonne glace à basse altitude; que demander de plus.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Sortie du ruisseling de transition avant de rejoindre la partie supérieure.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Nous voici au pied de L3. (grade 3)

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

La même longueur de plus près.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Catherine continue de se réconcilier avec la cascade dans cette longueur. On grimpe en plein soleil et on a vraiment pas froid. La glace n'était pas très bonne mais au vu de la pente ce n'était pas trop gênant; il fallait juste bien choisir où mettre les broches.

Nous avons fait un relais sur broches.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Nos compagnons se font plaisir dans cette magnifique longueur assez aérienne au départ. (L4; grade 4+)

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Catherine attend son tour; pour le moment c'est moi qui me fait plaisir dans cette ultime longueur en bonne glace. On voyait parfois un peu l'eau qui coulait dessous mais en choisissant bien les passages, c'était excellent.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

L4 vue de dessus; merci à la cordée qui nous a précédé pour les photos.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Petite pause...

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Réflexion: "Comment ça sort?"

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Catherine en fini avec L4.

Merci à la cordé au dessus de nous d'avoir attendu que l'on sorte; salutation à eux.

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Pour ceux qui ont envie; il y a ce jolie cigare qui attend d'être gravis...

Cascades de la Balme de Thuy: Le Canyon (l'intégrale)

Pour les amateurs toujours; la partie basse du secteur de droite est en condition à condition d'aimer engager sous cet immense free-standing.

Résumé:

Je suis plus que content d'être venu dans le coin. Cette excellente journée me fera oublier cette semaine de nuit au boulot qui m'attend. Catherine aussi a bien aimé.

L'itinéraire est varié et pas austère. La dernière longueur est magnifique et un peu aérienne. L'approche et le retour sont rapide et en plus on grimpe au soleil, que demander de plus.

Cette cascade n'a pas apparemment jamais été faite jusqu'à samedi dernier. Elle n'a pas gelé depuis 30ans apparemment. Il faut donc absolument en profiter. Je l'a conseil vivement.

Aller maintenant à table et au boulot; je pense déjà à la prochaine cascade...

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruce Kraft 19/02/2012 17:46

Salut!! Je passais dans les parages et je me disais qu'un grimpeur comme toi apprécierait un petit tuyau: essaies de voir le film Poursuite Mortelle, il y est question de randonné dans la montagne.
C'est tout. A bientôt!! ;)