Batman (The Dark Knight)

Publié le par fred dj

 

Style: Blu-Ray, DVD; film fantastique.
Public :Tout public, avec avertissement.
Réalisation: Christophe Nolan.
Acteurs principaux: Christian Bale et l'excellent et regretté Heath Ledger.
Durée : 02h27.

Intérêt(1à5) : 5+. (un pur chef d'oeuvre; la meilleur note du blog)
Prologue:
Je ne sais par où commencer tellement il y a d'éloges à faire sur ce film.
Tout d'abord pour le petit historique; Batman est un personnage de bande dessinée créé en 1939 par Bob Kane et Bill Finger. Contrairement à plusieurs de ses concurrents, le héros est un homme sans super pouvoir mais capable de donner du fil à retordre à ses ennemis grâces à différents gadgets. Sa grande force, sa capacité à combattre à main nu tout comme son intelligence l'aident grandement lors de ses affrontements...
 

Le héros fut révélé au grand public par une série d'épisodes à la télévision. On apprit à y connaître ses principaux ennemis. (Jocker, Pingoin, Catwoman...) L'ambiance des épisodes était plutôt bon enfant avec beaucoup d'humour (pas toujours volontaire) et des moments de suspens qui marquait la fin d'un épisode avec le célèbre "A suivre..."

On a eu ensuite plusieurs films ratés ou peu compris par le public.

Le réalisateur Tim Burton en 1989 s'appropria le héros avec son plus célèbre ennemi le Jocker (très bien interprété par Jack Nicholson). L'ambiance du film est noir; assez proche des comics d'origine. Il fera la suite "Batman le défi" toujours sombre mais avec des pointes d'humour.

Puis ce fut au tour de Joel Schumacher qui abandonne complètement le coté sombre et fait des personnages secondaires des atouts commerciaux. On y trouve beaucoup d'effets spéciaux et d'humour. Moi personnellement malgré de bons cotés, j'ai trouvé que la série perdait énormément en qualité et en personnalité. On s'éloigne trop de l'état d'esprits général des comics d'origine.

En même temps Warner Bros créait une série d'épisode animée pour la télévision assez dans l'état d'esprit des comics d'origine. Excellente série.

En 2000 c'est reparti pour une nouvelle trilogie. Christophe Nolan se lance dans l'aventure. Le premier épisode "Batman Begins" se penche en détail sur les origines du super héros. On y retrouve l'univers sombre des Batmans d'origine puis ses tout premiers ennemis.
Je reviendrais prochainement plus en détail sur la saga en créant un thème qui sera édité en plusieurs articles à l'image de ce qui a été fait pour Alien. Le but de cette introduction était de faire un petit historique sur ce qui précède Dark Knight pour moi l'un des meilleurs films de tout les temps...
Batman: The Dark Knight
L'histoire :
La pègre de Gotham City est complètement verrouillé entre les interventions de Batman et celle d'un procureur teigneux.
Pour s'en sortir ils vont faire appel à un homme d'une intelligence et d'une méchanceté exceptionnelle. C'est à partir de cet instant que la ville va connaître de grandes difficultés et que Batman va devoir jongler entre la moralité et un coté très noir. (notamment une scène ou il est presque en train de torturer le Jocker)
Le Jocker veut amener d'une manière insidieuse les gens à devenir comme lui et prouver par la même occasion qu'il n'y a rien de bon dans l'humain. Il va régulièrement provoquer des évènements où les gens auront un choix terrible à faire. Vers la fin du film, Batman aura à affronter un nouvel ennemi qui n'est autre que 'double face"...
Commentaire:
Étant fan de Batman en général, j'ai été fortement déçu par ce qui nous a été proposé lors des derniers épisodes réalisé par  Joel Schumacher . Lorsque Christophe Nolan a lancé le premier opus d'une nouvelle saga je me suis précipité au cinéma pour voir comment il allait aborder la légende. Batman Begins a formidablement bien lancer la série et Dark Knight en est l'aboutissement et le chef d'oeuvre que j'attendais depuis si longtemps.
Les professionnels et le public ont largement apprécié ce film:
- 26  récompenses dont 8 Oscars (meilleur acteur second rôle; meilleur direction artistique; meilleurs effets visuels...)
- Dark Knight rentre dans le club très fermé des 4 films qui ont dépassé le milliard de dollars de recette...
 
Le scénario (5/5) propose une histoire passionnante et pleine de rebondissements. Beaucoup d'éléments nous apparaissent seulement à la fin du film. Le fil conducteur est très intéressant car il ne se contente pas de raconter une histoire, il s'arrête aussi sur chacun des personnages et de leurs personnalités.

Les scènes de dialogue qui sont proposés aux comédiens font vivre cette histoire en profondeur. On est pas dans du superficiel. C'est très rare dans ce genre de film grand spectacle. 

Les projets malvaillants du Joker sont très recherchés et suivent une certaine logique que l'on fini par comprendre tout au long de l'histoire.
Il a été aussi donné à Batman un rôle particulier. Il est à l'image de l'ambiance du film, c'est à dire noir. Il est régulièrement en difficulté et doit parfois faire des choix qui vont presque à l'encontre de ses principes.
Il ne faut pas oublier non plus les anecdotes sur la vie de Bruce Wayne et sa vie amoureuse qui ne tombe pas dans le piège des bons sentiments mais reste proche de la BD par rapport à ses difficultés en ce qui concerne sa double vie.

Le jeu d'acteur (5/5) est porté à lui tout seul par la prestation du regretté Heath Ledger (décédé peu de temps après le tournage) extrêmement crédible en Joker. Il a obtenu l'Oscars du meilleur second rôle. Même si l'interprétation de Jack Nicholson était excellente Heath Ledger donne encore plus de relief au personnage. On a vraiment l'impression de voir le Joker de la bd.
Les autres acteurs s'en sorte bien aussi. Le casting a offert au film des comédiens compétents qui sont à l'aise dans leur rôle.

La réalisation (5/5) elle aussi est excellente. Les professionnels ont largement récompensé les performances techniques. Le film fait réel malgré son coté fantastique. On a malgré tout des grands effets sans artifices exagérés.
L'ambiance général est noir, très proche de ce que l'on peut s'attendre à voir d'un film sur l'homme chauve-sourie.
L'exploit a été de marier dans un seul film: du grand spectacle, un bon scénario et des comédiens convaincants pour se donner la réplique.
Résumer:
Batman: Dark Knight possède toutes les qualités que l'on peut attendre d'un film. Souvent les films à gros budgets tombe dans le piege du superficiel. La majorité du temps ces super-productions font de bons scores au box office.
Christophe Nolan est passé outre cette facilité pour réalisé un film profond dans la continuité de ce qu'il avait pu faire lors du premier opus.
Il a su bien s'entourer grâce à un casting de très bonne qualité. Les comédiens contribuent en grande partie à rendre ce film excellent.
Pour moi Dark Knight est le meilleur long métrage de tout les temps; c'est pourquoi je lui est donné la note maximum du blog.
Je suis impatient de voir ce que va donner le troisième épisode...
Ps: J'avais déjà écrit un article succin sur ce film. Comme d'autres films, je remet actuellement à jours les reportages pour rentrer plus dans le détail.
Bande annonce: (vostfr)

Bande annonce n°2: (français)

Commenter cet article

Medigane 18/11/2009 23:44


Bel article, belle analyse, on sent bien tout ton amour, toute ta passion pour le film, le personnage et la bédé. J'attends avec impatience l'analyse des thèmes abordés parce que c'est ce qui m'a
le plus plu dans le film, l'opposition entre le white knight et le dark knight avec Aaron Eckhart qui a un rôle au moins aussi important que celui de Christian Bale.

En tout cas on prend pas beaucoup de risques en glorifiant ce film, qui fait l'unanimité s'il en est !


fred dj 19/11/2009 21:15


Merci pour le compliment. Mais comme tu dis ce n'est pas difficile de faire une critique sur un chef d'oeuvre reconnu. En plus, j'ai bien aimé le film donc c'est plus simple de trouver les
mots.
Je vais essayer de faire l'analyse que tu propose; il va falloir que je me creuse les méninges.