Barberine: Bon Voyage

Publié le par fred dj

Massif: Aiguilles Rouge.

Style: Grande voie sportive.

Altitude et orientation: 1300m et orientation sud. (Cet itinéraire prend le soleil rapidement contrairement aux autres voies) 

Difficultés:

- ED-; 7a; 6b+ oblig; 300m d'escalade.

- L'équipement n'est pas très logique; il faut souvent grimper entre les points dans les longueurs difficiles ce qui rend la plupart des pas obligatoires alors que les longueurs les plus faciles sont très bien équipées. De plus les points ne sont pas toujours très bien placés. Les relais sont tous biens équipés ce qui permet une descente en rappels.

Compagnon du jour: Andrey.

Intérêt (1à5): 3+.

Je m'y suis encore pris à la dernière minute pour trouver un partenaire pour le dimanche ce qui fut limite pour prévoir une sortie. Andrey que j'ai connu sur c2c il y a quelques semaines et avec qui je n'avais encore jamais grimpé m'a téléphoné pour me proposer une goulotte. J'ai préféré "insister" pour faire une grande voie; ainsi on pourrait connaissance en toute sérénité.

Je lui est proposé "Bon Voyage" à Barberine tout en sachant qu'il y a une longueur en 7a à la sortie. Je n'ai pas grimpé de l'hiver et ma dernière sortie était plutôt tranquille. On verra bien si ça va passer...

barberine 1

Le site de Barberine et notre voie déjà bien au soleil.

barberine 2

Plutôt que d'utiliser la sente d'accès à la voie, j'ai proposé à Andrey de faire la première longueur d'une voie en bas (Barbourine) et de rejoindre ensuite notre itinéraire. C'était pas une très bonne idée car il a fallu traverser dans un terrain un peu délicat alors qu'une première longueur dans les dalles du bas aurait été préférable.

barberine 3

Les Aiguilles Rouge et le Mont-Blanc en arrière plan.

barberine 4

Andrey à la sortie de L1. (6b; un bon vrai) Il faut grimper un mur très raide avec des prises fuyantes. Pas facile à froid.

barberine 5

Une des nombreuses habitante des lieux.

barberine 6

Andrey attaque un très jolie mur en 6a+ technique.

barberine 7

Andrey Dans L5. (6b) Cette longueur est très jolie aussi et variée; on attaque dans une dalle très fine pour finir par un mur raide et athlétique.

barberine 8

Puis voici la fin de la dernière longueur. (7a) On a préféré utiliser une variante de sortie à gauche en terrain d'aventure car les pas très blocs ont eu raison de ma motivation malgré toutes les techniques possibles pour passer.

Cette échappatoire a provoqué quelques belles égratignures sur la peau à cause des ronces et des branchages.

barberine 9

La descente est confortable et rapide sur un bon sentier parfois un peu raide. On peut se terminer les bras sur les nombreuses couennes présentes lors du retour.

Résumé:

Encore une belle voie dans la poche dans un cadre agréable malgré la route au loin. Le rocher est bon et l'escalade variée. J'ai été assez surpris par la raideur soutenue de l'itinéraire ce qui n'est pas trop habituel dans le coin.

Le rocher est bon et bien nettoyé à condition de bien rester dans la voie; si on s'écarte un peu, on trouve du lichen et des prises douteuses. Les relais sont tous très conforts sur des bonnes plates-formes.

Le retour est rapide et confortable.

A faire mais avec un minimum d'entraînement pour tout enchaîner, surtout le 7a de sortie très bloc.

Topo, conditions et d'autres photos

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jack 06/04/2011 08:18


alors tu as repris la grimpe du 7a pour un début de saison
tu vas finir dans le douzebé
pour bibi encore un peu de ski nautique et rando
à+
Jk


fred dj 12/04/2011 19:43



Ou la; je ne suis pas dans ce niveau. Je tente et après on voit si ça passe ou pas.


Tant mieux pour vous en ski nautique. C'était où. en tout cas j'aurais du faire plus de ski cette année malgré
les conditions; un peu raté dommage, ce n'est que partie remise pour l'année prochaine.


A plus.