Balada Triste

Publié le par fred dj

balada triste affiche

 

Style: Drame, comédie.

Public: A partir de 12 ans.

Réalisation: Alex De La Iglesia.

Acteurs principaux: Carlos Areces, Antonio De La Torre, Carolina Bang.

Durée: 01h47.

Intérêt (1à5): 4.

 

Histoire:

Espagne, pendant la Guerre Civile, un clown est contraint de combattre contre l'ennemi fasciste . Emprisonné puis tué, il laisse derrière lui un fils, Javier. Plus de 30 ans plus tard, ce dernier rejoint un cirque en tant que clown triste. Il tombe sous le charme d'une belle acrobate, qui est aussi la compagne de l'auguste, qui sous son masque cache un homme barbare et cruel. C'est le début d'une sombre, et bientôt sanguinaire rivalité...

 

 

balada triste scénario

 

Le scénario (4/5)

Le fond de l'histoire pourrait paraître banale. Une introduction militaire, une histoire d'amour, de la vengeance et des flash-backs.

Mais finalement, toute cette mayonnaise prend très bien et le résultat est très original. Pourquoi?

Grâces aux personnages:

L'évolution psychologique du personnage principal est unique.

Le rêveur: Enfant, il rêve de faire le même métier de son père qui était clown. Mais celui-ci lui répond que ce sera impossible car il n'a pas eu d'enfance à cause des atrocités qu'il a vue. Et pour faire rire, il faut avoir eu une jeunesse.

Le gentil: Plusieurs années après la mort de son père, il va trouver un emploie dans un cirque comme clown triste en complément de la vedette, le clown joyeux qui se révèle être un homme violent qui aime battre sa femme.

Mais le héros va tombé amoureux de la femme de son collègue et veut lui faire découvrir le vrai amour; contraste entre le clown triste qui fait rire la jeune femme et son compagnon le clown joyeux qui l'a fait souffrir.

Folie amoureuse: S'en suit des confrontation physiques entre les 2 clowns. Le héros va montrer un visage terrifiant lorsqu'il va massacrer son concurrent en lui fracassant le visage avec une trompette.

L'animal: Il s'enfuit pour échapper aux autorités et se cache dans la forêt où il va vivre comme un animal. Il va être capturé par un ancien militaire (lors d'une partie de chasse dans la forêt où il se cache) qu'il a grièvement blessé lors de sa jeunesse. Pour l'humilier, le colonel il va se servir de lui comme d'un chien.

Le psychopathe: Le héros va finir par perdre complètement la raison et transformer son visage d'une manière définitive avec des éléments qu'il va trouver dans son lieu de séquestration. (scène choque, très dure)

Ensuite les retrouvailles avec son concurrent qui a survécu et qui cache aussi son visage derrière un masque.

Je laisse découvrir la fin qui est très surprenante.

 

balada triste jeu d'acteur

 

Le jeu d'acteur (4/5)

Tout comme le scénario les personnages interprètent de belle façon leur rôles. J'ai largement abordé celui du clown triste ci-dessus. La jeune femme malgré un registre plus classique modèle elle aussi son style en fonction des personnages à qui elle donne la réplique. Elle peut être séduisante presque dominatrice avec le clown triste mais aussi masochiste avec son compagnon. Cette ambiguïté va encore plus attiser la haine entre les deux adversaires.

Les personnages secondaires sont intéressant et s'ajoutent à la qualité général.

 

balada triste réalisation

 

La réalisation (4/5)

Les récompenses officielles ont apprécié les décors, la photographie, les costumes...

C'est vrai que sans de grandes qualités dans ces domaines; on aurait plus de mal à entrer dans le film. Mais grâce à ça; on est encore plus proche et plus imprégné dans l'histoire. On est régulièrement entre des sentiments de rire et de terreur.

Balada Triste n'est pas un film d'horreur; loin de là mais l'évolution des personnages plus les scènes très violentes ne laissent pas le spectateur indemne. Je me souviens de la phrase d'une personne à la sortie du cinéma qui a dit: " Ce film est magnifiquement (dans sa beauté) horrible". Ça veut tout dire...

 

Résumé:

Balada triste est un film très original. Enfant, j'ai toujours eu cette petite peur des clowns. Beaucoup en effet sont de vrai psychopathes dans les films. Le joker (Batman), Il (Stephen King), les clowns tueurs venues de l'espace...

Et c'est vrai que derrière leur maquillage se cache un homme avec toutes ses tares. Ce film montre ce qui se cache derrière les peintures avec beaucoup de profondeurs et des personnages bien travaillés.

A voir absolument.

 

 

La bande annonce:


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article