Bon voyage Jeanne

Publié le par fred dj


Je viens par cet article te rendre hommage Jeanne. Tu étais une compagne; non je me trompe tu étais une amie de cordée. Tu nous a quitté tragiquement une belle journée du moi de mars.
Notre première sortie fut très sportive. C'était le 18/05/07.
Mais pour commencer je vais parler de la manière où notre rencontre fut possible. Je prenais beaucoup de plaisir à raconter à mes collègues de travail mes "exploits" du week-end. Un jour un jeune mécano nommé Alain Tessier est venu me dire qu'il avait une maman qui avait la même passion que moi.
Quand il me dit son âge, je me suis dit qu'elle devait faire de la rando pédestre autour d'Annecy et que c'était déjà pas mal. Seulement il m'apporta un beau matin une liste de course à faire pâlir de jalousie bon nombre d'alpinistes.
Un soir Alain eu besoin de moi pour dépanner son ordinateur et c'est là que je te connu. L'exceptionnelleJeanne. Ma première impression fut très bonne. J'avais en face de moi quelqu'un de très gentil et plus passionné par la montagne que je ne l'est jamais été.
C'est à partir de ce jour que nos périples se mirent en marche.


Sapey (travaux d'hercule)
Nos toutes premières longueurs.
Il y eu tout d'abords l'approche où le ton fut vite donné. Il fallait qu'il y en ai un de nous deux qui suive et ce n'est pas celle que l'on pense.
J'ai vu partir un TGV, j'ai rien compris à ce qui m'arrivait. C'est pas possible!!! J'ai suivi, le visage rouge écarlate faisant mine d'en avoir encore un maximum sous le pied.
Ma phrase fut : ben dit donc tu as la caisse!!! Moi ça va (mon oeil) mais je connais beaucoup de copains qui ne pourraient pas te suivre.
Enfin bref après une approche tambour battant nous voilà à pied d'oeuvre.


La suite fut du même topo; Jeanne tu avais une caisse terrible mais en plus un très bon niveau d'escalade.



Champfromier.
Tu étais partante quelque soit les conditions climatiques pour sortir. Tu dois te souvenir de cette journée de pluie qui n'a pas refroidi tes ardeurs. Bien au contraire, tu t'es attaqué à cette longueur en 6c très athlétique que tu as réussi à passer avec une volonté d'enfer.


Barberine. (Sylvie Phobie)
On va ensuite enchaîner ensemble plusieurs grandes voies dont celle-ci en granit.
Tu te souviens du passage dans lequel tu es? C'est un 6c technique. Tu n'as pas voulu te servir de la sangle qui aide à passer le pas. Tu râleras mais la difficulté sera passé proprement.


Plus haut c'est une fissure en 6b athlétique qu'il va falloir passer. Et ça ne te posera pas de problème. Tu aura comme référence une longueur du même style à la Chambotte "le chant du crabe" qui t'aura demandé demandé du travail mais que ton ami Nico t'aura appris à maîtriser.


Les Cornettes de Bise. (arête ouest)
Bien sur tu savais t'adapter à d'autres terrains. Cette fois c'est en terrain d'aventure dans du rocher moyen que l'on va passé l'une des plus belles journées ensemble.
Malgré ton esprit d'une grande jeunesse tu saura me rassurer avec ton coté très calme; notamment au milieu de cette vire où je ne trouvais pas le moindre passage.
Une fois l'inquiétude passé on fini tout de même à trouver le passage et la cordé de Suisses derrière nous furent bien content d'avoir deux personnes pour leur montrer le chemin.


Bien sur il n'était pas question de sortir d'une voie sans passer par le sommet quelque soi le temps que ça prendrait. Tu n'en avais jamais assez même si après cette grosse journée on fut tout les deux bien content de poser les chaussures au parking.


Crêt des mouche. (arête de la Beccaz)
Tu n'étais pas seulement une excellente seconde de cordée. Tu connaissais bien les manips de corde et tu savais très bien les mettre en pratique en cas de besoin.


Le vide ne t'impressionnait pas du tout. Tu le cherchais. Si c'était trop facile tu avais l'impression de perdre une journée. Celle-ci t'avais ravi je crois bien.


Ce qui m'a toujours plu chez toi, c'est cette joie de vivre à l'image de cette photo où ton sourire donnait une ambiance formidable à la cordée.




Pointe Percée (arête du doigt)
A l'image de la sortie d'avant tu étais constamment en recherche d'émotions fortes.
C'est corde tendue que l'on a fait l'itinéraire; dés fois sans se protéger pour pouvoir doubler les cordées plus lente.
Çà ne te posais aucun problème de prendre ce genre de risque.



On prendra plus d'une heure d'avance sur Pauline et Frédo.
On en profitera pour faire une bonne pause au sommet puis au refuge.
Merci encore pour ces pic-niques copieux dont tu m'as régalé. Jambon cru; cake maison au olive, pain au noix...
La générosité venait compléter toute tes autres qualités.


Le Marteau. (depuis Plaine-Joux)
Tu adorais la difficultés mais tu prenais aussi beaucoup de plaisir à faire des randos et tu en profitais pour me cultiver avec ta grande connaissance des plantes, des fleurs...tu m'as apprit aussi beaucoup de choses sur les début de l'aviation.


Traversée Banc Plat>>>Trélod.
Tu te souviens de cette bavante? On avait vraiment passé une belle journée au coeur des Bauges.
Ton regard est en ce moment dirigé vers le massif du Mont-Blanc ton jardin favori.























Pointe des enfants. (on a perdu les enfants)
Tu te souviens de cette journée où je me suis
complètement tromper d'approche?
Du coup on a ouvert notre voie mixte.
On a choppé la dernière benne de justesse et encore une fois on a manger un bon pic-nique au soleil.


Malheureusement ce moi de mars 2009 sera maudit. Pour conserver une forme au top tu as mis en place un entraînement très difficile.
Et lors de cette descente de Col du Marais en direction de Faverge tu as fait une chute qui finira tragiquement.
C'est avec une grande tristesse que j'ai assisté aujourd'hui à tes obsèques en compagnie de  ta famille et de tes amis. Il y avait vraiment beaucoup de monde, preuve que tu étais très apprécié.
Tu auras été généreuse jusqu'au bout.
Bon voyage Jeanne.
PS:J'ai pleins d'autres photo de toi ma Jeanne. Je ferais un autre hommage plus tard pour ne jamais t'oublier.

Publié dans En vrac et quiz

Commenter cet article

Annie 02/01/2010 20:30


bonjour Fred,
je voulais te dire merci pour cet hommage à ma soeur Jeanette. Elle me manque beaucoup. Nos avions de beaux projets à réaliser toutes les 2. Maintenant, elle me montre la voie (sérénité, joie)
grâce à ton site, avec une musique céleste qui transcende toute cette aventure terrestre.
Je te souhaite ainsi qu'à tes proches une année de bonheur, de joie, de sante et de lumière dans vos coeurs.
Annie de Frangy


fred dj 03/01/2010 11:38


Je t'ai répondu sur ton adresse mail.


Céline 04/04/2009 17:59

C'est avec le sourire mais également les larmes aux yeux que j'ai découvert ces clichés de Jeanne que je chérissais particulièrement.
Toujours ce même sourire lorsqu'elle était en montagne, ce sourire qu'elle me faisait partager en redescendant de courses avec mon mari autour d'un thé.
J'ai pu cependant partager quelques voies de rocher en falaise et une sortie en ski de rando ce début d'année avec toi. Tu me servais de modèle de persévérance, et oui Jeanne tu me manques, tu nous manques et tu es partie trop tôt, j'aurai voulu partager dautres moments en montagne avec toi, mais je garderai nos raclettes, barbec' et thé/gâteau en mémoire.
Tendres pensées.
Céline

marie-christine 01/04/2009 22:05

un très bel hommage à cette jeanne si étonnante qui doit rigoler la-haut.

fred dj 31/03/2009 18:23

Merci pour Jeanne.

Lolotte 31/03/2009 17:01

C'est un très bel article, que cet hommage à ton amie. Maintenent, tu t'approcheras d'elle quand tu iras là-haut...

jack 30/03/2009 23:05

très émouvant, merci pour ce superbe hommage
une balade avec Jeanne m'aura suffi pour désirer en partager mille autres et apprécier sa gentillesse
à bientôt
Jack

Jo GALLAY 29/03/2009 10:40

Merci pour elle son frère Jo lui aussi très attaché à elle par la montagne...

R 26/03/2009 20:44

Un très bel hommage effectivement. Très émouvant. Des mots que l'on espère ne jamais avoir à écrire.
Bon courage à vous.

sassinette 26/03/2009 20:24

très jolie cette hommage je pense que d'où elle est elle te remercierait de tout coeur