Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Publié le par djillali

Massif: Oisans.

Style: Ski de randonnée; pente raide.

Difficultés:

  • 1150m de dénivelé à la montée; 1840m de descente.
  • TD+; 5.3; E3.
  • Premiers tiers soutenu à 45°-50° (étroit) pendant 200m; 40°-45° pendant 500m puis 35°-40° pendant 500m. 
  • 1 à 2 rappels à la fin du premier tiers d'où l'exposition.
  • Très long couloir soutenu et raide dés le départ. 
  • Montée tranquille par la voie normale. (prévoir une manip de voiture ou faire du stop) 

Zones avalancheuses: L'ensemble du couloir; plaques au sommet et avalanches de fond après la deuxième moité; risque de coulée au provenance des barres qui dominent le couloir. 

Altitude et orientation: 2561m; orientation nord pour le couloir et Est pour la montée. 

Intérêt (1 à 5): 5-. (majeur)

Compagnon du jour: Christophe.

Date de la sortie: 9 février 2008.

Topo: ici.

Christophe ma plusieurs fois vanté les mérites du couloir de l'Infernet  comme belle course d'alpinisme. 
Seulement l'approche et finalement l'intérêt assez limité en piolet crampons si ce n'est la longueur en dénivelé + la difficulté au milieu m'ont fait pas mal hésité. 
Christophe ayant un créneaux court aujourd'hui, il m'a proposé de faire la traversée en partant de Oulles et descendre le couloir à ski.   
Pour moi jusqu'à hier il ne fallait même pas y penser; c'est trop dur pour moi.
Mais la course ayant été effectué il y a une semaine en bonne condition et les photos que j'ai décortiqué m'ont finalement motivé...

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

C'est parti du jolie village de "Oulles" ; les pente sont douces et on est loin du coté du coté austère du couloir qui arrive...  

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Le dénivelé est efficace, nous avons atteint rapidement le haut des premières contres pentes.
Le soleil est radieux et le paysage grandiose; même si on ose pas tenter le couloir (moi surtout), le déplacement en vaut la peine. 

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Bon ben c'est partit. On a hésité vu la plaque de glace à l'entrée du couloir. Si c'est comme ça dedans c'est demi-tour. Christophe le plus courageux de nous deux a été voir plus bas encordé.  
Je l'entend me dire que c'est curieux, qu'il n'y a plus les traces des gars passé il y a une semaine. Je lui dit: "Remonte c'est pas la peine en plus on peu partir avec une plaque". 
De plus ayant vu le couloir d'au dessus je deviens franchement septique sur ma capacité à aller là-dedans.  
Christophe motivé pour deux me criera de plus bas que le couloir est en bonne poudreuse et que finalement ça doit bien être là.
Il est remonté jusqu'à la plate forme que l'on voit sur la photo et chaussé les skis.
Ensuite advienne que pourra...   

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Ici c'est nous au départ du couloir.(le petit trait rouge)
 La photo a été prise par un autre skieur; je l'en remercie. 

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Christophe dans le début du couloir; la neige est poudreuse mais pas en grande quantité. (10 cm environ sur fond dur)  

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Dans le couloir un peu plus bas; certains rétrécissement ont pimenté la descente. Nous avons d'ailleurs plusieurs fois skier avec un bâton dans une main et le piolet dans l'autre.   

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Petit regard en arrière avant d'attaquer les rappels. 

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traverséeGrand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Nous avons déchaussé pour aller chercher le premier rappel. 
On a hésité à descendre un peu plus bas, ayant peur d'être coincé; finalement nous avons fait deux rappels.   

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

La "Walker du Livet" bientôt en conditions?

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Après les rappels la pente s'adoucie et on peut se lâcher un peu; le bas a été pénible à skier dans les grosses boules d'avalanche.
On a porté les skis seulement dans le bas avant de rejoindre la route. 

Grand Galbert: Couloir de l'Infernet en traversée

Le couloir vu de la voiture.

Résumer:
Fabuleuse course dans un cadre sévère avec un engagement certain.
A mon avis il faut entreprendre la course que par excellente condition de neige sinon ça doit se corser sérieusement; nous déjà avec notre niveau c'était un peu juste avec seulement 10cm de poudreuse.
La traversée permet de ne pas se fatiguer à la montée mais il faut descendre à vue.
Super couloir impressionnant à découvrir. 

Publié dans Ski alpinisme

Commenter cet article

herve Chabrolles 11/02/2008 08:19

Je viens de vous donner l'accés à mon album de photo du Week End
Vous recevrez le lien par mail séparé
Hervé 11/2/2008 08h15

fred dj 10/02/2008 22:14

J'ai oublier deux lettre pour mon adresse mail:
fdjillali@hotmail.com

fred dj 10/02/2008 22:11

Pour Jack.
merci pour le message mais j'ai eu un très bon coatch que tu connais très bien.
Sans lui, même pas j'aurais imaginé et osé tenter l'aventure.
Sinon bravo pour ta course et à bientôt pour le tour de la pointe percée.

fred dj 10/02/2008 22:06

Ce serais super sympat pour la photo.
Mon adesse mail c'est:
fdjilla@hotmail.com
merci beaucoup.

Hervé Chabrolles 10/02/2008 20:39

J'ai une photo de vous au départ du couloir j'essaye de vous la faire passer via ces commentaires autrement donnez moi votre adresse Email je vous la ferai passer
Hervé

jack 10/02/2008 18:47

encore bravo chapeau bas et mille prosternations devant les skieurs de l'extrême
tu vas rigoler dans le 45°
avec jean-claude ce fut le tour du Jalouvre en enquillant la face ouest de l'aiguille Verte beaucoup plus facile nous avons eu de la poudre
à bientôt Jack