Barberine : Balade au bout des Combes

Publié le par Fred dj

Massif : Aiguilles-Rouges.

Style : Grande voie sportive.

Altitude et orientation : 1500m et orientation sud.

Difficultés :

  • 300m de dénivelé; 250m dans la voie.
  • TD+; 6c; 6b oblig.
  • Très bon rocher, quelques traces de patine; voie bien équipée mais la plupart des pas sont obligatoires; prévoir des sangles pour relier les points aux relais; la longueur de transition de L4 est équipée avec une corde fixe très vieillissante voir pourrie.
  • Approche rapide.
  • La descente est un peu délicate; passage d'une mini via-ferrata.

Compagnons du jour : Pascal et Alexandre.

Intérêt (1 à 5) : 3+.

Date de la sortie : 26 juillet 2020.

Topo : Ici.

Au départ, nous voulions faire une voie facile à la Falaise du Passet; malheureusement, le chemin d'accès est fermé par arrêté préfectoral jusqu'à mi-août au moins; on s'est rabattu sur Barberine; ça fait un paquet d'années que je ne suis pas revenu ici.

De souvenir, ce site proposait un rocher de grande qualité; par contre le niveau est relevé; j'ai proposé cette voie, c'est l'une des seules que je n'ai pas encore fait...

Barberine : Balade au bout des Combes

L'itinéraire se situe à droite de la falaise; l'ensemble ne paye pas de mine mais ce n'est qu'une impression.

Barberine : Balade au bout des Combes

L'approche est assez courte; il faut monter une partie de ce pierrier qui contourne les premiers ressauts (début de la voie Barbourine), suivre une sente qui part vers la gauche, le départ de la voie dans une dalle noire se situe juste avant le câble qui sert de main courante.

Barberine : Balade au bout des Combes

Mes deux compères au départ.

Barberine : Balade au bout des Combes

L1; (6a+ ou 6b selon les topos); de la belle dalle avec des pas bien fins.

Barberine : Balade au bout des Combes

Alexandre à la sortie de L1.

Barberine : Balade au bout des Combes

L2; (6b+ ou 6c selon les topos); la première partie se passe en dalle avec des pas très fins et un surplomb pour finir; j'ai bien ramé pour le passer; plusieurs vols et bricolage.

Barberine : Balade au bout des Combes

Pascal sort de L2.

Barberine : Balade au bout des Combes

Un bon plat de nouilles...

Barberine : Balade au bout des Combes

L3; 5c+, un pas en dalle dans le bas; la longueur est pleine de lichen, c'est pas très agréable.

Barberine : Balade au bout des Combes

Le Village de Barberine en contre-bas et un sommet des Aiguilles Rouges au fond.

Barberine : Balade au bout des Combes

L5; (6c ou 6c+ selon les topos); magnifique longueur en dalle très soutenue avec des petites réglettes à tenir.

Barberine : Balade au bout des Combes

Les pas pris les uns après les autres non rien d’extrêmes et sont de toute beautés; le défit et d’enchaîner; ce sera pour une prochaine foi; l'équipement est nickel mais oblige à faire les pas.

Barberine : Balade au bout des Combes

L5 toujours; Pascal en fini avec la traversée.

Barberine : Balade au bout des Combes

L6; (6a ou 6a+ selon les topos); Alexandre part à son tour en tête pour cette très belle longueur en dalle qui démarre doucement mais dont la fin est très technique.

Barberine : Balade au bout des Combes

La fin de L6; Pascal dans la partie difficile de la longueur; les "bonnes" prises à gauche peuvent attirer, mais revenir ensuite est très compliqué; il faut rester dans la dalle en ascendance à droite et passer au mieux. 

Barberine : Balade au bout des Combes

Pascal dans L7; 6a, dalle toujours et encore de beaux pas en adhérence à négocier; l'arbre à la sortie est bien utile...

Barberine : Balade au bout des Combes

Pascal et Alexandre bien content d'être là aujourd'hui.

Barberine : Balade au bout des Combes

L8; 6b+, Alexandre part  travailler dans les couennes du haut; les difficultés vont croissantes jusqu'à un pas morpho dans le haut; nous avons terminé ici au vu de l'heure bien avancée.

Barberine : Balade au bout des Combes

La descente demande un peu d'attention, notamment lors du passage de cette mini via-ferrata.

Barberine : Balade au bout des Combes

Eux sont bien tranquilles dans le champ et ne se posent pas la question de savoir s'il est plus intéressant de rester paisiblement dans l'herbe ou de se pendre sur du rocher.

Résumé :

J'ai bien apprécié cette journée et ce retour sur ce site fut une réussite; aucun d'entre nous n’avait prévu de grimper dans ce niveau, mais les circonstances en ont décidé autrement.

La voie mériterait un peu de nettoyage par endroit; à part ça l'équipement est bon; il faut avoir un bon niveau 6b pour passer et 7a pour enchaîner.

J'ai pris beaucoup de plaisir en compagnie de deux supers compagnons de cordé; c'est ma première avec Pascal et je l'espère le début d'autres aventures...

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article