Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Publié le par Fred dj

Troisième partie : Traversée des arêtes et descente.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Christophe au sommet de la première pointe; en arrière plan, la suite de la course avec la traversée des arêtes.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Christophe sort au sommet de la deuxième pointe avec le Pelvoux et les face nord qui dominent le Glacier noir.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

La troisième pointe est la plus raide, son ascension est plus difficile; l'équipement en revanche est bon, on trouve pas mal de points, des spits de 8, des friends coincés et quelques pitons.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Quelques piles d'assiettes tout de même.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Etant à bout de matériel, (sangle, friends...) j'ai passé le relais à Christophe.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

En direction de la cinquième pointe.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Aiguë...

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Rencontre avec une cordée.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Le sommet de l'avant dernière pointe.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Le point culminant.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Coup d'oeil en arrière.

Pointe des Cinéastes : Voie du Vieux piton + traversée des arêtes 2/2

Après deux rappels puis une descente rapide sur un névé où le piolet peut-être utile pour s'équilibrer, on se dirige vers la vallée non sans profiter une dernière fois de la vue grandiose qui nous est proposée.

Résumé :

Encore une course magnifique dans le parc des Ecrins; on s'est même fait la réflexion que notre préférence irait vers cette région plutôt que celle de Chamonix; le coin est beaucoup plus sauvage et les voies accessibles facilement sans apport mécanique.

La voie est intéressante et homogène dans le 5c, le rocher excellent; la traversée des arêtes qui suit l'ascension permet de profiter d'une journée complète.

On reviendra faire d'autres voies... 

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article