Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

Publié le par Fred dj

Massif: Bauges.

Style: Couenne.

Altitude et orientation: 700m et orientation sud-ouest.

Difficultés: 

  • Voies de niveau 4c à 8.
  • Approche de 5 à 15 min d'approche selon le secteur.
  • La falaise fait entre 5m et 25m de haut.
  • Site très bien équipé et idéal à l'initiation à l'activité; on peut emmener les enfants sans problème.
  • Le rocher est régulièrement patiné, surtout dans les voies faciles.

Intérêt (1 à 5): 3+.

Topo: Ici.

Pas évident de choisir son activité, la météo changeante ramène de la neige en altitude donc difficile de ranger skis et snowboard; d'un autre coté, certaines journées sont chaudes, donc l'envie d'attaquer sérieusement la saison de grimpe est tentante aussi; aujourd'hui ce sera de la counne à la Grande Jeanne au secteur des Sept Nains que se porte notre choix.

Cet article sera mis à jour lors d'une prochaine visite dans le coin...

Date de la sortie: 22 avril 2019.

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

L'approche très courte et confortable.

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

L'ensemble du site, notre terrain de jeu pour aujourd'hui.

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

Alexandre dans la voie L'histoire sans fin (5c) notre première voie d'échauffement; un pas un peu technique dans le milieu dans le passage de la fissure, en étant bien placé ça va mieux...

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

Alexandre dans la voie Troll (5c); très belle longueur en fissure.

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

La voie le Seigneur des anneaux (7a); pas réussi; j'ai juste passé les 2 premiers points (comme tout le monde...) ensuite les gnaquettes sont trop dures à tenir pour le moment, il faudra plus d'entrainement pour passer ce type de voie.

Falaise de la Grande Jeanne : Secteur des Sept Nains

La voie Elfe (6b); que c'est patiné!!! Le pas technique au premier tiers est vraiment très difficile dans ces conditions.

J'ai réussi à passer en grand écart sans utiliser la prise de pied très glissante; ensuite il faut gnaquer main droite (dans la fissure lisse et patinée) et aller chercher avec la main gauche la bonne prise (attention elle n'est pas bonne partout...) et pour finir se mettre sur l'arête pour réussir tant bien que mal à mettre le point; il faut essayer d'oublier le beau vol éventuel. Plus haut c'est plus facile; le pas au dessus de la vire demande encore un peu de détermination.

Résumé de la journée:

Une chose est sur le manque d'entrainement est flagrant me concernant; j'aime pas grimper en salle l’hiver donc la reprise est toujours un peu difficile, par la contre plusieurs pas bien réussis sont prometteurs pour la saison; il n'y a plus qu'à enchaîner maintenant... 

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article