Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Publié le par Fred dj

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Jack sort de la dalle fracturée, le rocher semble bon au premier abord mais on se rend compte rapidement que ce n'est pas toujours le cas surtout lorsque l'on arrive sur de gros blocs branlants. 

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Sommet du Râteau.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

La suite de l'enfilade des arêtes.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Courte descente.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Traversée de la dalle; passage aérien mais rien de trop difficile et un piton vers la fin pour protéger le passage.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Rappel du Râteau pour rejoindre la bêche.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

La belle arête qui permet de rejoindre le sommet de la Dent du Loup; le brouillard se mêle de la partie; moins bien ça... 

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Escalade de l'arête aérienne mais en bon rocher.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Jolie parterre de fleurs.

Troisième partie: Sommet et descente.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Marie-Jeanne et Jack au sommet de la Dent du Loup.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Rappel de la dent, il y a la possibilité de désescalader, mais il faut être à l'aise car le terrain est instable.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Brouillard épais cette fois bof; mais températures bien fraîches, c'était bien agréable en cette période de fortes chaleurs.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Ambiance presque haute-montagne avec ce gros névé.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Retour au dessus du Lac du Crozet.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Retour sur le GR principal.

Dent du loup: Traversée des arêtes 2/2

Un local.

Résumé:

Très bel itinéraire sauvage et un sommet peu connu mais qui mérite vraiment une visite. L’intérêt réside pour son cadre, son coté sauvage très peu équipé, une certaine expérience de l'évolution sur un rocher évolutif et finalement un engagement assez moindre car le parcours est plutôt court.

Merci à Jack et Marie-Jeanne pour leur confiance et leur compagnie; à bientôt pour une nouvelle course dans ce massif...

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article