Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Publié le par Fred dj

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Univers minéral.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Nous approchons du Col de l'Homme où la vue s'ouvre sur la fin de l'itinéraire et le sommet.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Le style de l’ascension change à nouveau.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

La bonne vire que traverse actuellement Hervé est plus large qu'il n'y parait de loin; on a du mal à le distinguer au milieu de ces pentes schisteuses.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Et voilà, on est pris dans le nuage.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

L'assaut final se fait assez vite, on passe de vire en vire en se servant parfois des mains pour les parties un peu plus grimpantes; c'est jamais dur.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Hervé au sommet; il est enfin atteint après l'ascension d'un pierrier pénible.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Pour la vue c'est raté aujourd'hui, on a vraiment pas eu de chance, un nuage est resté accroché. On serait arrivé 01h00 plus tôt c'était bon; c'est pas bien grave...

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Même si le niveau n'est pas très relevé, il faut se montrer très vigilant lors de la descente dans la partie haute de l'itinéraire où il il très facile de partir en glissade sur les cailloux surtout au moment de la jonction entre le pierrier et le rocher. Une glissade par ici serait certainement fatale.

En plus si il y a des personnes dessous, il faut se faire le plus léger possible sous peine de les arroser de pierres.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

La Tour Sallière.

Pic de Tenneverge: Depuis Emosson 2/2

Nous voici revenu sur le Glacier de Finive. Les premiers nuages menaçants sont arrivés un peu plus bas mais la pluie c'est mise à tomber lorsque l'on a atteint la voiture. Pour le retour on a profité de la navette gratuite mais on a pas gagner grand chose en temps car elle ne faisait que tomber en panne; on a quand même bien rigolé.

Résumé :

Et bien voilà, un sommet de plus dans la collection. Le coin est vraiment magnifique; j'ai vraiment envie de revenir pour écumer un peu. Le Ruan me donne envie, les Dents du Midi un peu plus loin tout comme la Tour Sallière, ça en fait des projets...

Question itinéraire; il convient parfaitement à tous randonneur aguerri. Par contre malgré seulement 1100m de dénivelé, il ne faut pas sous-estimer le temps d'approche le long du lac qui est très long.

Un bel itinéraire à découvrir.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article