Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Publié le par Fred dj

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Jean-Louis entre ciel et terre.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Nous allons attaquer la zone des dalles; la première est assez facile; impressionnante d'en bas mais pas dure; on monte tout le long dans une fracture. 

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Bruno dans la dalle.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

De nouveau sur le fil.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Nous allons attaquer la partie technique de l'itinéraire; pour commencer l'ascension de cette dalle en 4c qui est suivi par un contournement versant E aérien avec des prises inversées pour les pieds et une fissure pour les mains; passage ludique.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Jean-Louis au relais va à son tour attaquer la dalle.

Panorama sommital.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

L'équipe au sommet. De gauche à droite: Christophe, Bruno et Jean-Louis.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Sommet toujours.

Troisième partie: Descente.

Il peut peut-être intéressant de garder la corde pour la descente, en tout cas le temps de passer la zone de désescalade; c'est pas très difficile, mais c'est un peu expo et surtout ça reste très longtemps humide, ce qui rend le passage encore plus délicat.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Jean-Lois en solo...si on avait gardé la corde, on se serait servi des spits qu'il y a tout le long.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Les difficultés sont vraiment finies; on se dirige vers le col.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Le grand pierrier de la Combe à Marion.

Pointe de la Blonnière: L'Arête à Marion 2/2

Une cordée au loin en finie avec la grande dalle.

La descente est assez rude pour les genoux mais assez rapide; la journée c'est terminée comme souvent en buvant un coup.

Résumé:

Une bien belle voie que cette Arête à Marion; je ne regrette pas d'être venu ici. Le niveau est effectivement très abordable; l'équipement très bon et le rocher d'excellente qualité. L'ambiance est souvent aérienne et le cadre ferait presque penser à de la haute montagne par moment si il n'y avait pas d'herbe.

Merci à Jean-Louis, Bruno et Christophe de m'avoir accompagné dans cette aventure.

Publié dans escalade

Commenter cet article

jack 12/09/2017 20:37

sympa cette arête
et toi au sommet? t'as oublié

Fred dj 13/09/2017 10:26

MDR, j'ai changé le texte, ça fait crise d'égo...