Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Publié le par Fred dj

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

La cinquième dent est la plus aérienne de l'itinéraire; on évolue sur le fil et pas moyen de tricher à moins de galérer en contre-bas dans des pentes raides pleine de blocs instables.

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Alexandre fait un gros câlin au bloc pendant que Vanessa s'extasie devant le panorama. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Passage d'un gendarme versant nord-ouest avant de descendre à la brèche; le passage le plus impressionnant de la journée. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Entre ciel et terre...

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Ca y est, le sommet n'est plus très loin. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Une dernière fois sur le fil avant de rejoindre le sommet.

On aura eu du rocher pourri jusqu'au bout; les derniers mètres étaient particulièrement instables; des vrais piles d'assiettes.   

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Alexandre et Vanessa au sommet du grand Pic. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Sommet toujours, il ne faut trop s'appuyer sur la croix, elle part en morceau aussi... 

Une vidéo du panorama sommital. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Vue du sommet, l'arête parcourue. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

J'avais bien pensé du sommet que la journée n'était pas finie; voyant ce qui nous attendais à la descente, je me suis dit que l'aventure allait continuer. C'est donc parti pour une nouvelle course. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

La partie sur l'arête nord est courte, quelques pas de désescalade faciles amènent à une petite brèche. Ensuite il faut descendre au mieux dans une pente avec de gros blocs instables; il y a une corde fixe en place pour aider à passer le premier tiers. Pour la fin, il faut utiliser une vire facile mais très instable qu'il faut suivre jusqu'au sommet du Glacier de Celliers couvert de pierre sur sa rive gauche. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Une petite pause après avoir passé la zone dangereuse du haut du glacier. On a vu partir une rafale de pierres qui a été jusqu'au pierrier; dont certaines assez grosses.

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Plus bas sur la glacier; de la vrai glace (il en reste) mais pas besoin de crampons à cette période de l'année.  

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Et nous voici revenu sur les GR et les beaux alpages. Pour l'itinéraire, on a opté pour une descente directe jusqu'à la route. 

Grand Pic de la Lauzière: Arête sud-ouest 2/2

Et voilà c'est fini; on était bien content de retrouver la route; on a marché un peu plus d'un km (il y en a 5 pour rejoindre le col) avant d'être pris en stop. Un allemand sympathique m'a monté jusqu'à la voiture avec son camping-car. La journée est finie...

Résumé:

Une bien belle journée dans un cadre très sauvage et absolument pas aseptisé. Cette arête demande de l'expérience car il faut être capable de se protéger, chercher le meilleur itinéraire et surtout à cause de la qualité médiocre du rocher. Les zones grimpantes sont bonnes heureusement mais il faut rester concentrer tout le long. Une fois au sommet la journée n'est pas terminée, la descente de la voie normale réserve elle aussi ses surprises. 

Une vrai course d'alpi d'un niveau technique abordable mais dont le mental peut-être mis à l'épreuve si on est pas habitué à ce genre de terrain. 

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article