Allalinhorn: Voie normale 2/2

Publié le par Fred dj

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Une fois le col passé; la vue s'ouvre magnifiquement sur une autre pléiade de 4000m; le Cervin entre autre. Ensuite on est plus très loin du sommet; une dernière pente puis le contournement du sommet pour rejoindre l'arête sommitale.

Allalinhorn: Voie normale 2/2

En tournant un peu la tête, on voit le Rimpfishhorn, Strahlhlorn et au loin le Mont Rose. (Nordend par exemple) J'ai bien envie de faire ces sommets un jour...

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Vanessa sort sur l'arête sommitale. 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Et voilà le sommet est tout proche...c'est fini.

Une vidéo du panorama sommital. 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Et voici l'équipe au sommet. JF nous a fait la surprise de sortir de son sac la bouteille de champagne; quel courage!!! Vanessa quand à elle a fêté son premier 4000.

Super ambiance de groupe où nous avons passé 01h00 au point culminant. Nous avons partagé ce bon moment avec un groupe d'Espagnols et un couple Chinois. 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Une photo un peu différente et moins sérieuse que d'habitude...

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Pour la descente, non avons opté pour l'arête directe, une façon de s'entraîner pour d'autres objectifs plus techniques.

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Retour au col avec l'arête qui mène à l'Alphubel; à faire aussi une prochaine fois... 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Le croisement entre la trace qui passe sous les séracs et celle qui rejoint l'échelle. 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

On range les piolets et les bâtons et on descend cette échelle.

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Et voilà, on revient au point de départ, la neige étant très molle, ce fut presque la partie la plus fatigante de la journée. 

Allalinhorn: Voie normale 2/2

J'avais jamais vu ça encore, un parcours acrobatique à 3500m d'altitude; les enfants ont intérêt d'avoir la forme...

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Une dernière photo de la cime avant de descendre.

Allalinhorn: Voie normale 2/2

Et nous voici à nouveau dans le métro alpin avec des images plein la tête et surtout une grande joie d'avoir partagé un si bon moment.

Résumé:

Le ratio route/temps en montagne qui n'est pas forcément avantageux fut largement compensé par la beauté des paysage, la vue sommitale, le cadre très haute-montagne et l'ambiance exceptionnelle du groupe. C'est pour moi le 4000 le plus abordable que j'ai pu faire, temps par son dénivelé que son niveau technique. Malgré tout, il faut se montrer vigilant car l'altitude est bien présente et la montée rapide en benne + métro n'est pas simple à gérer; de plus les crevasses sont présentes tout comme des gros séracs; il ne faut donc pas sous estimer cette ascension.

Encore une course réussi qui donne fortement envie d'en faire d'autres... 

Publié dans Alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François 06/07/2017 22:35

Merci vraiment Fred pour cette superbe sortie. Magnifique. J'apprécie énormément ton calme, ta compétence et ta prudence (les trois vous souvent de pair!).

A tout bientôt.
François

Fred dj 07/07/2017 09:38

Merci François; je te souhaite une bonne météo pour Bionnassay; ça doit passer en tenant les horaires. Sinon je suis ravis de cette journée où l'ambiance de groupe est particulièrement déstressante. A très bientôt.
Fred.