Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Publié le par Fred dj

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Et voici le passage du Peigne; assez impressionnant avant de s'engager dedans; mais une fois lancé, on découvre qu'il y a de bons bacs pour les mains et de bonnes prises pour les pieds. (Photo de Vanessa) 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Très bon assurage derrière les bequets Marc...

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

On approche du sommet tout doucement...

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Vanessa toute sourire d'être entre ciel et terre; notre ami JF plus sérieux arrive à son tour. 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Les cumulus jouent avec nous; on espère qu'ils ne vont pas accrocher le sommet... 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Petit pas de désescalade; ça passe aussi dans la gorge mais c'est moins confortable. 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Dernier passage sur le fil avant d'atteindre le sommet.

Quatrième partie: Sommet et descente.

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Vanessa, Jack et JF au sommet. 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

A mon tout de profiter de la petite place que nous offre la cime. (Photo de Vanessa)

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Marc et Muriel arrivent à leur tour au sommet; le dernier pas difficile du jour sur cette zone lisse et aérienne. (Photo de Vanessa) 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Muriel et Marc au sommet. (Photo de Vanessa)

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Les nuages étant assez hauts, nous avons pu profiter de la vue mais nous ne sommes pas restés longtemps au sommet, il y a mieux comme endroit pour prendre une pause à six.

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

La journée n'est pas complètement finies une fois le sommet atteint, il reste un petit bout d'arête pour rejoindre la pente d'accès au rappel. 

Gerbier: Traversée des arêtes 2/2

Nous avons opté pour une descente en rappel; un seul avec nos deux brins de 50m. Nous avons retrouvé le parking à 18h00, tous très ravis de notre journée.

Résumé:

Cette itinéraire propose un beau voyage entre ciel et terre; les difficultés sont modérées, l'escalade ne dépasse pas le niveau 3. Les passages aériens sont nombreux dont certains sont impressionnants mais toujours avec de bonne prises. Le rocher est assez bon dans l'ensemble; il faut surveiller une ou deux prises mais surtout être vigilant dans le couloir-cheminée d'accès qui canalise les chutes de pierres venu d'en haut. Merci encore infiniment à Muriel de m'avoir prêter son portable et à Vanessa pour ses photos.

Une super équipe, un super itinéraire, c'est pas ça le bonheur? L'un des thèmes de philo du bac; j'ai combien Marc?

Commenter cet article