Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Publié le par Fred dj

Troisième partie: Sommet et descente de Monthieu.

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Les derniers mètres; la fin n'était pas très bien enneigée, on a déchaussé un peu en dessous à cause de la présence de quelques rochers.

Une vidéo du panorama sommital.

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Le sommet et sa curiosité métallique. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Isa dans les premières pentes de la Combe de Monthieu.

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Plus bas; bonne neige transfo; plutôt à poils longs par ici. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

La traversée délicate à la descente; c'est plus facile dans ce sens; même si il faut rester vigilant. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

La Pointe d'Areu et autres sommets des Aravis au deuxième plan. 

Quatrième partie: Montée à la Tête des Lindars puis descente.

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Une fois la descente terminée, nous avons opté pour une pause sur un plateau proche de la piste noire des Lindars. Ayant envie d'ajouter un peu de dénivelé, certains d'entre nous ont décidé d'ajouter la Tête des Lindars à cette journée. Par contre il a fallu se priver de la collation; on ne peut pas tout avoir. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Sommet de la Tête des Lindars; la Tête du Coloney au deuxième plan. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

On a retrouvé nos compagnon; il reste plus qu'à rejoindre le parking. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Dernière zone raide avant les boulevards. 

Tête du Coloney: Par la Combe de Monthieu; depuis Flaine 2/2

Marc arrive à fond; ce fut de même pour moi; les conditions étaient excellentes, une super transfo; la neige n'a pas transformée en soupe comme on le craignait au départ. J'ai foncé comme une balle dans ces grands boulevards; l'avantage du ski par rapport au surf pour ce genre de plaisir.

La journée c'est terminé dans un bistro sympa des Carroz.

Résumé:

Très bonnes conditions, bonne équipe, beau temps, super vue au sommet, un peu de piment lors de la traversée sous la Tête des Lindars; tout les ingrédients réunis pour passer une super journée. J'espère que la saison n'est pas finie; le prochain coup vers Emosson???

Publié dans Ski alpinisme

Commenter cet article