Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Publié le par Fred dj

Massif: Mont-Blanc.

Style: Alpinisme; course d'arête mixte et neige.

Difficultés:

  • 683m du refuge.
  • AD; pente à 50°.
  • Arête très aérienne.
  • Evolution en altitude.
  • Très longue approche le premier jour pour venir à Durier.
  • Couloir du Goûter (à la descente) exposé aux chutes de pierres.

Altitude et orientation: 4052m et orientation sud.

Compagnons du jour: Fredo et Laurence.

Intérêt (1 à 5): 4+.(une très belle course)

Date de la sortie: Eté 2004.

Topo: ici.

Cette sortie a été faite avant la création du blog et même avant d'avoir un appareil photo numérique; les photos sont des argentiques qui ont été numérisé. Je ne me souviens plus des détails donc le résumé sera un peu vague...

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Après nous être chargés comme des mules, nous voilà parti. C'est une vrai aventure qui nous attend; en effet, nous avons tout le matériel pour la course, celui du repas du soir et surtout les 2300m de dénivelé. Malgré tout on est motivé... 

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Nous sommes aux Chalets de Miage où l'ambiance est particulièrement bucolique. La prochaine étape c'est le Refuge de Plan Glacier où l'on quitte les beaux paturages pour un monde minéral.   

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Les Dômes de Miage et sa belle arête Mettrier.  

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Nous voici enfin arrivé au Refuge Durier; oouuufff...C'est un tout petit refuge sympathique bien situé où l'on a vraiment cette impression d'être à l'écart du monde. J'ai un bon souvenir du gardien.  

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Nous voici parti, avec pour commencer quelques passages mixtes à négocier afin de rejoindre plus haut la fameuse arête.  

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

Sommet de l'Aiguille de Bionnassay; vraiment très beau. 

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

En route pour le Dôme du Goûter en passant avant par le Col de Bionnassay et le Piton des Italiens. C'est après le sommet que l'on passe par les endroits les plus aériens; c'est vraiment très esthétique; il faut essayer de rester concentré sans se laisser griser par cette ambiance unique. Attention aux corniches!!!   

Aiguille de Bionnassay: Arête sud

L'arête de plus loin. Une fois passé les difficultés, c'est le physique qui est mis à contribution; à commencer par la montée au Dôme du Goûter. Les plus courageux ont la possibilité de poursuivre jusqu'au Mont-Blanc. Nous concernant en tout cas Laurence et moi-même; on en avait assez; Fredo lui aurait bien continué, quelle forme... 

Résumé:

J'ai le souvenir d'une très grande course; l'une des mes plus belles en alpi. Sans être extrême cet itinéraire demande la vigilance et surtout de la concentration. Le plus dur finalement c'est la longue approche le premier jour.

A faire absolument. 

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article