Tête du Coloney: Depuis Flaine

Publié le par Fred dj

Massif: Fiz.

Style: Ski de randonnée.

Difficultés:

- 1100m de dénivelé.

- AD-; 3.1; E2.

- L'arête d'accès à la combe de Monthieu, (depuis la Tête des Lindars) est exposée et peut nécessité l'usage des crampons et d'un piolet en fonction des conditions.

Zones avalancheuses:

- Risque de plaques dans le haut de la combe de Monthieu.

- Risque de coulées lors de la traversée sous la Tête des Lindars. (versant Monthieu)

Altitude et orientation: 2692m et orientation nord.

Intérêt (1 à 5): 4-.

Compagnon du jour: Seul.

Date de la sortie: 6 mai 2016.

Topo: ici.

Je pensais la saison finie il y a plusieurs semaines, mais les dernière chutes de neige m'ont donné envie de chausser à nouveau les skis. Après avoir eu un compagnon au téléphone, il m'a dit que les conditions étaient excellentes vers Flaine; c'est donc parti...

Première partie: De Flaine à la Tête des Lindars.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Déjà plusieurs skieurs sont en route pour les différents itinéraires au départ de station; pour le moment j'hésite entre la Tête des Lindars ou pousser jusqu’à celle du Coloney.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Le début est efficace; la première piste est vite avalée. C'est vrai que l'on peut bouder le fait d'être proche des remontées mais à cette période de l'année, on arrive assez facilement à les oublier.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Il faisait bien chaud; montée en tee-shirt obligatoire. 

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Ca y est, me voilà sortie des pistes; j'ai hésité entre monter par la combe de Monthieu ou faire le détour par la Tête des Lindars; mon choix s'est porté sur la deuxième option, n'étant pas encore sur d'aller au Coloney. Le soleil faisant son oeuvre, je pensais à ce moment là être un peu juste sur l'horaire.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Le sommet de la Tête des Lindars est tout proche. "Aller je me décide d'aller au Coloney..."

Deuxième partie: Tête des Lindars>>>Sommet et descente.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Le point culminant est en vu. Pour accéder à la Combe de Monthieu, il faut passer par cette arête exposée mais courte où l'utilisation de crampons et d'un piolet peuvent se révéler utilent. Aujourd'hui, ce n'était pas necessaire; (bonne trace et neige molle portante) il fallait juste faire bien attention.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

La Combe de Monthieu bien tracé.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Le sommet est tout proche...

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Au sommet de la Tête du Coloney.

Petite vidéo du sommet; super 360°.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Le début de la descente était en neige transfo, puis une vielle poudreuse tassée traffolée; j'ai trouvé à l’extrême droite de la combe une zone poudreuse agréable; super pour la saison.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

La traversée sous la Tête des Lindars était peut-être la partie la moins bonne; neige dure et traversée d'ancienne petites coulées. Ensuite ce fut un boulevard jusqu'au parking où j'ai lâché les chevaux; la neige était tout juste transformée, un vrai bonheur.

Tête du Coloney: Depuis Flaine

Une petite vue du coin, photo prise de la route au retour.

Résumé:

Cette journée fut un vrai bonheur, tant au niveau des conditions, (excellente transfo) que du sommet lui-même. Ça faisait un moment que je voulais aller voir la vue de là-haut et ça vaut le coup; on profite d'un super 360°. Moi qui pensait la saison terminé, ce ne sera pas encore le cas si les conditions se maintiennent à ce niveau.

Publié dans Ski alpinisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article