Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Publié le par Fred dj

Çà fait un moment que nous avons quitté les doux alpages du Fond de la Combe; nous avons passé les premiers paliers et le petit glacier.

Après avoir passé le glacier, nous nous dirigeons tout doucement vers l'arête sommitale...

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Nous avons atteint l'arête sommitale après avoir traversés une vire un peu exposée mais large et quelques pas où les mains étaient utiles.

Le paysage derière nous est absolument magnifique!!!

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

On avance bien mais la route jusqu'au sommet n'est pas fini...

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Kévin joue les funambules sur l'arête.

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Ou la la... qu'il est bon le rocher!!!!

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Les derniers mètres et nous y sommes...

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Sommet du Grand Ruan.

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)
Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Le sommet du Ruan, la vue est grandiose bien entendu...on profite d'un 360° sans obstacle vu son éloignement des autres cimes. On est resté ici pendant 30 minutes pour profiter.

Le Glacier du Ruan en bas à gauche et la Haute cime (Dents du Midi), en bas à droite.

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Petits pas de désescalade lors la descente. La cordé que nous avons dépassé tout à l'heure a renoncé à 30 minutes du sommet; j'ai trouvé sa dommage, ils avaient fait le plus dur.

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Nous nous sommes encordés à l'aller et au retour, nous avons bien fait car j'ai passé le pied dans une crevasse, j'ai pas insisté pour voir la profondeur, mais ce n'était pas très agréable; brrr...

Mont Ruan / Grand Ruan: Depuis Emosson (2/2)

Nous sommes de retour dans les alpages, la route n'est plus très loin et la bière non plus...

Résumé:

Encore une très belle journée en montagne; l'année est particulièrement réussie pour le moment; j'arrive à faire la plupart des sommets dont je rêvais depuis longtemps.

Cet itinéraire est particulièrement intéressant car on croise peu de monde (voir personne), la vue est magnifique du début à la fin.

La recherche d'itinéraire, le petit glacier, les petits pas où l'on se sert des mains, l'évolution sur une longue arête fait de cette ballade une vrai petite course d'alpinisme. Le niveau n'est jamais difficile; il faut absolument venir découvrir ce sommet, vous ne serez pas déçu.

Topo et conditions.

 

Publié dans Alpinisme

Commenter cet article