Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Publié le par Fred dj

Massif: Vanoise.

Style: Ski alpinisme.

Difficultés:

- 1500m de dénivelé.

- TD-; 4.3; E3.

- Longue bavante qui demande la forme et un certain sens de l'itinéraire.

Altitude et orientation: 3697m et orientation sud-est.

Compagnons du jour: Jack.

Intérêt (1à5): 4+.

zones avalancheuse: De la sortie à la "Brèche de la Loza" jusqu'au "Col des Hauts"; risque sérieux de coulées lorsqu’il fait chaud.

Date de la sortie: 10 avril 2015.

Cette fois c'est en "Vanoise" que va se porter notre choix. C'est "Jack" qui a eu l'idée de cette boucle. On a opté pour un départ au sommet de la station, passage par la "Brèche de la Loza" et descente par le couloir sud-est.

L'idée est excellente; j'espère simplement que ça ne va pas trop chauffer...

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Nous prenons donc notre forfait randonneur à 14 euros qui va nous permettre de rejoindre le sommet de la station. Une fois là-haut nous voyons déjà au loin l'objectif du jour.

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Le "Rateau d'Aussois" et la "Pointe de l'Echelle".

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Le "Vallon de la Fournache".

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Aller ça monte...

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

La montée à " La brèche de la Loza". On a déchaussé et profité de la bonne trace à pied. Le dernier tiers était un peu plus délicat à cause de sections bien dures; j'aurais du mettre les crampons...

Dent Parraché: Face sud-est en boucleDent Parraché: Face sud-est en boucle

L'arête sommitale.

Dent Parraché: Face sud-est en boucleDent Parraché: Face sud-est en boucle
Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Le point culminant. La vue est absolument exceptionnelle; on voit l'ensemble des massifs des alpes. on profite d'un paysage qui part du "Valais au Queyras, les "Ecrins...magnifique.

Le vent est frais; il fait assez froid; j'ai eu quelques doutes sur l'objectif initial lorsque une fois passé la "Brèche de la Loza"; nous avons trouvé une zone en neige molle bien réchauffé au soleil. Bon finalement on va aller le voir ce couloir sud-est; il donne envie vue d'en haut.

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Le début du couloir; la neige est bonne transfo juste sur le dessus. L'ambiance est assez magnifique; l'expositions assez forte car le couloir est tournant.

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Au dernier tiers, les conditions sont un peu moins bonnes car une goulotte commence à se former; pour le moment ça passe encore bien.

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

La fin du couloir et le "Glacier du Coin du Govard".

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Le plus dur n'est pas derrière nous contrairement à ce que je pensais une fois sur le glacier. Après 100m de glisse dans une neige pourrie, très humide et quelques petits départ de plaques; je me suis dit que le plus méchant était à venir.

Il n'y a pas eu à attendre longtemps. Lors d'un virage, j'ai entendu ce craquement glauque très reconnaissable dans mon dos. Je n'ai pas cherché à regarder, j'ai filé vite fait à l'opposé. J'ai skié sur la coulée très peu de temps avant de m'en échapper.

A partir de ce moment le mentale à pris un coup, un gros coup. Jack 100m plus tard entend deux gros tassements puis reviens sur ses pas. On contourne l’obstacle pour se rendre compte qu'une plaque très large (heureusement pas trop épaisse) est partie.

On se décide alors de descendre dans les coulées puis de faire un gros détour pour rejoindre le "Col des Hauts" afin d'éviter les zones les plus délicates.

On a opté pour un passage 200m plus loin puis une remontée dans une pente pas trop au soleil puis une traversée sous une arête. On a brassé comme des cochons, parfois jusqu'au ventre et au moins jusqu'au genoux...oufff

Vraiment très heureux d'être arrivé au col.

Dent Parraché: Face sud-est en boucle

Nous voici enfin sur le domaine sécurisé. Pour le rejoindre nous avons profité d'une excellente neige transfo à partir du "Col des Hauts".

Jack au parking a sorti du coffre 2 bières pour nous récompenser de nos efforts. quel bonheur!!!

Résumé:

Vraiment une magnifique journée sur un itinéraire varié qui propose, une super vue, un couloir très esthétique et un vrai voyage en altitude où l'on évolue dans une ambiance très sauvage rapidement après avoir quitter le domaine skiable.

On a eu de la chance de s'en tirer sans bobo vu la nivologie du jour.

Un itinéraire à découvrir absolument; plutôt en mars lors d'une nivologie stable.

Topo et conditions.

Publié dans Ski alpinisme

Commenter cet article